F1 : "Button pilotera pour McLaren en 2016" affirme Ron Dennis

Voir le site Automoto

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-27T09:14:55.888Z, mis à jour 2015-09-27T09:27:58.401Z

PDG du McLaren Group, Ron Dennis a déclaré à l'issue du Grand Prix F1 du Japon que Fernando Alonso et Jenson Button seraient toujours chez McLaren-Honda en 2016.

« Oui, Button et Alonso vont piloter pour nous l'année prochaine ». C'est par ces mots que Ron Dennis a conclu son interview d'après Grand Prix du Japon, remporté par Lewis Hamilton, au micro de Sky. De quoi mettre fin à la spéculation autour de l'avenir de son pilote anglais ? Pas sûr, car le président du groupe McLaren a mis du temps avant de lâcher l'information et l'officialisation d'un accord entre le champion du monde 2009 et la firme de Woking n'est pas encore intervenue. 

Insolite – F1 : McLaren se la joue "Retour vers le futur"

Dennis : « Jenson est parfaitement content »

« Nous avons Fernando sous contrat pour 3 ans, Jenson pour 2 ans, trois jeunes pilotes qui font du très bon travail, je ne commenterai donc pas nos pilotes », a d'abord déclaré Ron Denis à nos confrères de Sky. Avant de se montrer plus loquace : « On avait une option pour arrêter le contrat de Jenson, je lui ai dit que ça n'arriverait pas, et je pense qu'il est assez content de cela (…) Le contrat de Jenson est inchangé, et il est parfaitement content (…) Dans toute relation, quand vous pensez que l'autre partie n'est pas impliquée à 100%, ça n'est pas bon. Une fois que ce doute est retiré, la relation est bien meilleure »


L'Endurance plutôt que la F1 ?

Alors, volonté farouche de conserver son champion ou accord trouvé et bientôt officialisé ? Cette déclaration du patron de McLaren ne tranche pas et ne fait que relancer la spéculation autour de l'avenir de Button. Le Daily Mail annonçait cette semaine que le vainqueur du Mondial 2009 s'apprêtait à mettre un terme à sa carrière en Formule 1 après 16 années passés dans la catégorie reine du sport automobile. La piste le menant vers l'Endurance en cas de départ de McLaren-Honda est la plus probable, une discipline dans laquelle un ancien de la F1, Mark Webber, brille avec Porsche. 

Insolite : Jenson Button, nouveau roi de la caméra cachée !


Button, le gentleman driver

Quoi qu'il en soit, si Button venait à quitter les Lewis Hamilton, Fernando Alonso & co, la perte serait énorme. Sympathique, drôle et surtout rapide comme en témoignent son titre de champion du monde, ses 15 victoires et ses 50 podiums, le Britannique est l'une des personnalités les plus appréciées de la Formule 1.


Un pilote à l'ancienne, loin d'être formaté comme la plupart de ses pairs issus de la nouvelle génération.