Dans l'actualité récente

F1 - Essais 2 GP du Brésil 2014 : Rosberg poursuit sur sa lancée

Voir le site Automoto

Nico Rosberg a signé le meilleur temps de la première journée d'essais lors du GP du Brésil 2014.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-11-07T18:09:00.000Z, mis à jour 2014-11-07T18:21:50.000Z

Auteur du meilleur temps lors de la session matinale, Nico Rosberg s'est à nouveau illustré ce vendredi 7 novembre en signant le chrono de référence lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Formule 1 du Brésil. Au volant de sa Mercedes, l'Allemand a devancé son coéquipier Lewis Hamilton et le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari).

En tête lors de session matinale, Nico Rosberg a enfoncé le clou lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Formule 1 du Brésil qui s'est déroulée ce vendredi 7 novembre. Au volant de sa Mercedes, le pilote allemand a dominé un après-midi fortement perturbé par trois drapeaux rouges. Son équipier Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen (Ferrari) complètent le top 3.

Rosberg améliore
Déjà très véloce en EL1, Nico Rosberg a parfaitement lancé son week-end en confirmant ses bonnes dispositions cet après-midi. Lors des EL2, l'Allemand a amélioré son chrono en signant un impressionnant 1'12.123 et démontre qu'il n'a pas encore abandonné tout espoir d'être sacré à la fin de la saison, un honneur qui semble promis à son coéquipier Lewis Hamilton.

Mais ne comptez pas sur le Britannique pour lâcher l'affaire aussi facilement. Au volant de sa Mercedes n°44, le champion du monde 2008 n'a concédé que 2 dixièmes sur le temps de référence et sait pertinemment que la gestion pneumatique fera la différence sur le nouvel asphalte d'Interlagos. Un domaine dans lequel Hamilton a énormément progressé depuis plusieurs saisons.

La concurrence déjà larguée
Derrière, Ferrari, Red Bull et Williams essaient de suivre tant bien que mal le rythme infernal des deux Flèches d'Argent. Troisième des EL2, Kimi Raïkkönen ne peut cependant que constater les dégâts et pointe à 0,5 secondes de Rosberg. Dur quand on sait que les Rouges de Maranello ont tendance à surperformer le vendredi. Daniel Ricciardo et Valtteri Bottas complètent le top 5 à respectivement 8 et 9 dixièmes de la tête.

Côté français, les sentiments sont partagés. Au volant d'une Lotus toujours aussi capricieuse, Romain Grosjean a pu aligner 36 tours (le plus grand nombre lors de ces EL2) pour finir à la 12e place, à 1,5 secondes de la tête. Pas mal quand on sait qu'il pointait à plus de 2,3 secondes lors des EL1.

Quant à Jean-Eric Vergne, il n'a pu faire mieux que le 17e temps, la faute à une Toro Rosso immobilisée prématurément en début de séance, provoquant le premier des trois drapeaux rouges de la session. Fernando Alonso (Ferrari) et Esteban Esteban Gutiérrez (Sauber) ont subi le même sort, le double champion du monde espagnol ayant même du éteindre le début d'incendie qui commençait à surgir de sa monoplace.

Les EL3 se dérouleront ce samedi 8 novembre, à 14h00 heure française.