Dans l'actualité récente

F1 – Essais 2 GP de Belgique 2015 : Rosberg rempile mais explose

Voir le site Automoto

Nico Rosberg Mercedes essais GP F1 Belgique 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-08-21T14:06:06.423Z, mis à jour 2015-08-21T15:12:54.730Z

Auteur du meilleur temps dans la seconde session d’essais libres du Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps la séance matinale, l’Allemand Nico Rosberg (Mercedes), 3 dixièmes devant Hamilton, a vu son pneu exploser violemment à 300 km/h, sans entraîner d’accident.

En matinée, Nico Rosberg avait pris l’avantage sur Lewis Hamilton sur Mercedes, avec plus de 2 dixièmes de secondes d’écart, quand Pastor Maldonado détruisait l’aileron et la roue avant droite.

Rosberg encore ennuyé mais plus rapide

A l’instar de la matinée, l’Allemand a pris le meilleur temps, tout en ayant subi une avarie de sa monoplace. A 26 minutes de la fin de séance, le pneu arrière droit de la Mercedes explose dans le secteur de Blanchimont à plus de 300 km/h.

Fort heureusement, Rosberg garde tant bien que mal la voiture hors des barrières et évite tout accident. Cependant, les débris de gomme et le dégagement de la Mercedes a nécessité un drapeau rouge d’une dizaine de minutes. Or avant, le teuton avait signé le meilleur temps en 1’49.385, 3 dixièmes devant Hamilton. Derrière, les Red Bull attendent, Daniel Ricciardo a 7 dixièmes, Daniil Kvyat concédant 4 dixièmes à l’Australien.



Ericsson dans le mur

Après la sortie de Maldonado aux essais 1, au tour de Marcus Ericsson d’embrasser les murs de pneus. Quelques instants après le drapeau vert, le Suédois a perdu le contrôle en roulant trop à l’extérieur du vibreur, envoyant violemment la Sauber dans les pneus. Pas de conséquences pour le pilote mais les suspensions ainsi que les ailerons.



Les dernières secondes ont également été très animées, avec Romain Grosjean s’immobilisant en piste, le moteur Mercedes de la Lotus ayant perdu toute sa puissance, juste après une belle frayeur de Ricciardo parti en dérive dans le fameux S en montée d'Eau Rouge (voir ci-dessous). Il décroche tout de même le 7è temps, derrière Kimi Räikkönen et Nico Hulkenberg  ex-aequo à plus d’une seconde, et devant les Sauber, Sebastian Vettel concluant le top 10.

Sergio Perez est 11è sur la seconde Force India, devant les Toro Rosso, ainsi que Maldonado en sandwich entre les Williams en manque de vitesse de pointe. Quant à McLaren, la nouvelle version du moteur Honda ne convainc pas, Jenson Button et Fernando Alonso sont à 2,5 et 3,2 seconde de Rosberg, mais loin d’être inquiétées par les Manor, à plus de 4,5 secondes. Les monoplaces Britanniques seront d'ailleurs fortement pénalisées en Grand Prix dimanche, avec 25 places pour Button et 30 pour Alonso, en raison du 7ème moteur utilisé (contre 5 maximum) ainsi que de nouveaux turbos et unitésde récupération d'énergie MGU-K (au freinage) et MGU-H (via chaleur d'échappements).