F1 - Essais 3 GP Russie 2014 : Hamilton conserve l'ascendant

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des essais libres 2 du Grand Prix de Formule 1 de Russie 2014.
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-10-11T09:20:00.000Z, mis à jour 2014-10-11T09:25:09.000Z

Malgré une séance abrégée par une faute, Lewis Hamilton a signé le meilleur temps à l'issue de la troisième séance d'essais, en Russie. Il devance son coéquipier Rosberg et le Finlandais Bottas (Williams).

Les séances se suivent et se ressemblent pour Lewis Hamilton. Sur le nouveau circuit de Formule 1, en Russie, le pilote anglais s'est hissé en haut de la feuille des temps, devant son coéquipier Nico Rosberg. L'une des monoplaces Mercedes partira sans doute en pole dimanche. Mais laquelle ?

Encore un drapeau rouge
Piste inédite oblige, les pilotes sont dans l'obligation de prendre leurs marques. Et certains ne sont pas aidés par leur mécanique, à l'image de la McLaren de Kevin Magnussen, immobilisée et forçant un drapeau rouge peu avant le premier tiers de la troisième séance d'essai. Auparavant, Rosberg, revenu des réglages plus traditionnels après ceux "originaux" de vendredi après-midi, et Hamilton continuaient d'accroître leur ascendant.

Hamilton, deux sur trois
Deuxième temps à l'issue des essais 1, le Champion du Monde 2008 a devancé son rival au Championnat vendredi après-midi. Et il a remis ça avant les qualifications, étape la plus importante du samedi. Pourtant, il a laissé un peu plus de huit minutes à Rosberg pour battre son chrono de 1'38.726, suite à une sortie piste quand son train arrière s'est dérobé. Mais l'Anglais met tout le monde d'accord dans le premier secteur et les tentatives successives de l'Allemand n'y ont rien fait, sinon de le rapprocher de 0.290 seconde. Ira-t-il les chercher pour signer la première pole à Sotchi ?

Les Williams se positionnent
Niveau challenger, c'est une nouvelle fois les Williams qui pourraient semer un léger doute dans l'esprit des Mercedes, en témoigne le troisième temps de Bottas, à 0.371 seconde. Ricciardo, victime d'une casse moteur la veille, est à plus d'une seconde au volant de sa Red Bull tandis que Massa complète le top 5. Pour trouver une Ferrari, en revanche, il faut remonter au septième rang, avec la F14 T de Kimi Räikkönen, pour une fois devant Alonso. Jean-Eric Vergne, lui, est neuvième, loin derrière son coéquipier, sixième.