F1 - Essais GP du Japon 2013 : Vettel se place

Voir le site Automoto

Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) aux essais du GP F1 du Japon 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-10-11T09:15:00.000Z, mis à jour 2013-10-11T09:29:19.000Z

Le pilote allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) continue sur son excellente lancée et prend le meilleur chrono de la journée de vendredi lors des essais libres du Grand Prix du Japon, devant son coéquipier Mark Webber et Nico Rosberg (Mercedes).

Hamilton matinal
Après un Grand Prix de Corée largement dominé par Sebastian Vettel (Red Bull), c'est traditionnellement Lewis Hamilton (Mercedes), qui a mené de loin les premiers essais libres matinaux sur le circuit de Suzuka.


Avec un chrono de 1'34"157, le Britannique repoussait son coéquipier Nico Rosbeg à 330 millièmes, les Red Bull à 6 dixièmes, les Ferrari ainsi que les Lotus à une seconde.


Vettel réplique
L'après-midi, Vettel reprenait ses droits et claquait un temps de 1'33"852, talonné par Mark Webber à 168 millièmes. Rosberg garde le cap à 262 millièmes, Kimi Räikkönen (Lotus) à 350 millièmes, suivi de Romain Grosjean, Hamilton et Daniel Ricciardo (Toro Rosso) à 6 dixièmes, et de la Ferrari de Felipe Massa à 846 millièmes.


A plus d'une seconde, Jenson Button mène la McLaren en neuvième position, Alonso, Esteban Gutiérrez (Sauber) et Jean-Eric Vergne sont à 1,2 seconde, Nico Hulkenberg devançant les Force India (+1,4 s) et les Williams très loin à plus de 2 secondes.


En fond de tableau, les Caterham battent les Marussia, mais il faut signaler l'absence de Jules Bianchi lors de cette deuxième séance, après sa violente sortie en matinée, attendant un nouveau châssis pour la dernière session d'essai samedi matin.


Vettel champion ce dimanche ?
Bien qu'il reste quatre Grands Prix à disputer à la suite de la manche japonaise (Inde, Abu Dhabi, Etats-Unis et Brésil), le pilote allemand pourrait décrocher son quatrième titre de champion du monde au terme de la course dominicale.


Cependant, la condition à l'obtention de la couronne mondiale est stricte, Sebastien Vettel doit gagner le Grand Prix du Japon et Fernando Alonso ne doit pas faire mieux que neuvième. Avec 77 points d'avance, l'Allemand doit ainsi compter au moins 100 points d'écart (23 de plus qu'aujourd'hui) avec l'Espagnol après dimanche, soit les 25 points de la victoire moins les 2 de la 9ème place.