F1 : Felipe Massa annonce sa retraite pour la fin 2016

Voir le site Automoto

Felipe Massa Williams F1 2014
Par Hadrien Desplas|Ecrit pour TF1|2016-09-01T13:24:14.450Z, mis à jour 2016-09-27T10:07:48.875Z

La fin d’une époque ? Le pilote brésilien Felipe Massa annonce arrêter la Formule 1 à la fin de la saison 2016, à l’âge de 35 ans et au terme de 250 Grands Prix réalisés lors de ses 14 années en catégorie reine.

En difficulté et sans victoire depuis son grave accident de 2009, le pilote brésilien Felipe Massa annonce sa retraite de la F1 à la fin de saison 2016.


250 GP, et puis s’en va

Dans un communiqué envoyé par Williams ce jeudi 1er septembre 2016, la veille des essais du GP d’Italie, Felipe Massa annonce la fin de sa carrière en Formule 1. A 35 ans, le Brésilien s’est senti prêt à renoncer à son épopée en catégorie reine du sport automobile, où il a disputé 14 saisons, a remporté 11 victoires et 41 podiums.

"J’ai tellement de souvenirs durant ces années, je dois remercier toutes les équipes dans lesquels j’ai évolué qui m’ont aidé à devenir ce que je suis aujourd’hui", confie Felipe Massa, "ma carrière a été au-delà de ce que je pouvais espérer et je suis fier de ce que j’ai accompli. Ce sera un jour fort en émotions quand je terminerai ma carrière de Formule 1 lors de mon 250è départ en Grand Prix à Abu Dhabi".

Avec cette statistique, Felipe Massa sera ainsi le 8ème pilote en terme de Grand Prix disputés, derrière Kimi Räikkönen (il en aura 251), et loin derrière son compatriote et recordman Rubens Barrichello (326 GP).


Carrière remarquable, mais sans titre

Champion de Formule Chevrolet en 1999, de Formule Renault en 2000 et de F3000 en 2001, Felipe Massa accède à la Formule 1 en 2002 chez Sauber Petronas, chez qui il pilotera 3 saisons, et marquera des points dès sa seconde course. 

Remarqué par son pilotage agressif, il est recruté par la Scuderia Ferrari, où il jouera le coéquipier parfait de Michael Schumacher en 2006, remportant sa première victoire au GP de Turquie (voir ci-dessous), pour finir 3ème au général.


Felipe Massa Ferrari F1 Turquie 2006

L’année suivante, le Brésilien est dans l’ombre du champion Kimi Räikkonen ayant remplacé le Baron Rouge, mais se montre incontournable avec 3 victoires, 10 podiums et une 4ème place au classement pour assurer le titre à Ferrari. En 2008, la minute noire de sa carrière. Remportant son GP national au Brésil, il est sacré… jusqu’au dernier virage de la course où Lewis Hamilton, prenant la 5ème place de la course, souffle le titre champion pour un petit point.

Felipe Massa, lors de sa dernière victoire en F1 au GP du Brésil le 2 novembre 2008


Felipe Massa Ferrari GP F1 Brésil 2008

L’accident, l’ombre d’Alonso, puis le renouveau chez WIlliams

En 2009, Ferrari est mené par des imbattables Brawn, mais l’avenir de Massa est inquiété par l’accident des essais du GP de Hongrie. Heurté par un ressort de suspension à plus de 200 km/h, il est sévèrement touché à l’oeil gauche, au point de l’écarter des circuits jusqu’en fin de saison. 

Il reviendra en 2010 pour 4 saisons dans une Scuderia dominée par Red Bull et McLaren-Mercedes, aux côtés de Fernando Alonso, passant 6è, puis 7è et 8è du classement pilote. Recruté en 2014 par Williams, il offre podiums et une 3ème place constructeur en compagnie de Valtteri Bottas, et réitère en 2015. 


Cette année 2016, il tient une 10ème position après la 13ème épreuve de la saison, Williams étant 5è écurie au coude-à-coude avec Force India, ne pouvant suivre les Ferrari et Red Bull, et encore moins les imbattables Mercedes-AMG.