F1 : Fernando Alonso évoque son avenir

Voir le site Automoto

Fernando Alonso pilote de McLaren Honda
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-09-21T16:28:05.884Z, mis à jour 2016-09-21T16:28:07.124Z

Dans une interview accordée à la CADENA SER, Fernando Alonso s'est confié sur son avenir en Formule 1.

Le 19 septembre, Fernando Alonso s'est confié au micro de la CADENA SER, une célèbre radio espagnole. Et pilote est resté très incertain concernant son avenir en Formule 1.

[Les monoplaces de Formule 1 en 2017]

2017, sa dernière année en F1 ?

Double champion du monde de Formule 1 avec Renault, Fernando Alonso évolue aujourd'hui chez McLaren. Agé de 35 ans, le pilote espagnol trouve la F1 actuelle ennuyeuse et les monoplaces peu performantes : « J'ai toujours dit la même chose lors des deux dernières années. Je pense qu'aujourd'hui les voitures sont moins attirantes. Elles vous donnent un sentiment bien plus normal, ce n'est pas la même Formule 1 que nous connaissions lors des 10 premières années où je pilotais. Maintenant, vous n'avez pas cet effet "wow" ou ne pensez pas "je ne peux pas croire que j'allais aussi vite dans ce virage" ou "la vitesse de cette voiture est incroyable". »

« Vous n'avez plus cela maintenant. Ce sont des voitures bien plus normales. A Singapour, nous avons passé toute la course à économiser les pneus, l'essence, et ça va contre l'instinct du pilote, qui est d'attaquer au maximum », a-t-il ajouté. 

Du coup, Fernando Alonso, se pose donc beaucoup de questions sur son avenir dans cette discipline et attend de voir ce qui se passera en 2017, avec la nouvelle règlementation : « L'année prochaine, les voitures vont être plus rapides, plus physiques, et j'ai l'espoir que la Formule 1 sera de nouveau attirante pour le pilote. Et si c'est toujours une Formule 1 d'économie au lieu d'attaque, alors je réfléchirai pour continuer ou non, mais pas parce que je pense à la retraite. Il y a d'autres choses que je veux faire.

Je pense que les règles vont jouer un rôle clé. Si les voitures sont excitantes quand vous les pilotez et que vous avez ce sentiment de surprise que la Formule 1 a toujours eu, alors vous vous amusez, peu importe les résultats.

Dans 12 mois, nous verrons où nous sommes et à quel point je veux continuer, parce que peut-être que je verrai la possibilité de quitter la F1 et qu'après je réfléchirai à quoi faire à la maison toute la journée. Il faut attendre et voir. »

F1 : ALONSO S'ENNUIE ET ENVISAGE LES 24 HEURES DU MANS OU L'INDY 500