Dans l'actualité récente

F1 : Ferrari ne fera pas de cadeau en 2014

Voir le site Automoto

ITW Exclusive : Luca di Montezemolo, PDG de Ferrari
Par Stéphane RENAUX|Ecrit pour TF1|2013-12-21T13:01:00.000Z, mis à jour 2013-12-21T20:55:08.000Z

Luca di Montezemolo, le président de Ferrari, a donné une conférence de presse vendredi, à l'occasion du traditionnel déjeuner avant Noël. L'Italien a balayé toute l'actualité de la Scuderia.

Oublier 2013

"Dieu merci, la saison est terminée !". Voilà par quoi Luca di Montezemolo a commencé sa conférence de presse à Maranello en Italie. Le président de Ferrari est revenu sur cette édition 2013 de Formule 1, conclue à une décevante troisième place au championnat constructeurs. "Nous sommes passés encore à côté de nos objectifs. Je suis fatigué d’arriver deuxième ! Cette fois, ça suffit !", a lâché le patron transalpin, qui voit trois raisons à cet échec : l’incapacité à développer la voiture lors de la deuxième manche du championnat, le changement des pneus intervenu lors du Grand Prix de Grande-Bretagne fin juin et l’essoufflement de Felipe Massa (8è).

Recadrage pour Alonso

Dauphin de Sebastian Vettel, Fernando Alonso est l’une des valeurs sûres de la Scuderia Ferrari. Le pilote espagnol a néanmoins été rappelé à l’ordre par Luca di Montezemolo. "Je regrette qu’il n’ait pas su se montrer solidaire de l’équipe. Mais je comprends parfaitement sa frustration", a-t-il expliqué. Le double champion du monde (2005 et 2006) a regretté de ne pas pouvoir se battre à armes égales avec son concurrent allemand.

La patron de la Scuderia compte malgré tout beaucoup sur son poulain pour la saison à venir et ne tarit pas d’éloges sur lui. "J’ai une infinie reconnaissance pour tout ce qu’il a déjà donné à notre écurie. Il est pour moi le meilleur pilote que j’ai connu", a-t-il ajouté.

2014, l'année du succès ?

Luca di Montezemolo veut désormais tirer un trait sur 2013 et préparer activement la saison 2014, qu’il espère couronnée de victoires pour Ferrari. "Nous avons la capacité, la compétence et l'esprit pour revenir au sommet du podium. Chacun de vous doit travailler avec une grande détermination et prendre la pole position dans ses travaux respectifs. C'est le message que je délivre à chacun de vous", s’est-il adressé aux membres de son équipe. La Scuderia n’a plus remporté de titre pilote et constructeur depuis 2008 et le sacre de Kimi Räikkönen, qui effectue son retour après un an chez Lotus.

Ferrari a prévenu par ailleurs que l’identité de la nouvelle monoplace sera choisie par les internautes. Ils seront appelés à voter en janvier prochain.