F1 : Ferrari refuse de fournir Red Bull pour la saison 2016

Voir le site Automoto

Daniel Ricciardo (Red Bull), ici à la lutte avec Kimi Räikkönen (Ferrari), a terminé 5e du Grand Prix d'Italie à Monza, le 7 septembre 2014.
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-10-09T15:03:02.113Z, mis à jour 2015-10-09T15:03:38.938Z

Red Bull risque de ne plus être présente dans le paddock la saison prochaine. D’après le magazine Auto Motor und Sport, Ferrari a refusé de fournir ses moteurs à l’écurie qui donne des ailes.

En Formule 1, le cheval est plus fort que les taureaux.

Insolite : Une F1 Red Bull prend feu lors d’une démonstration


Pour la Scuderia : Red Bull ne peut s'en prendre qu'à elle-même

D'après les dernières informations diffusées, en marge du Grand Prix de Sotchi, Ferrari refuserait de motoriser Red Bull pour la prochaine saison de Formule 1, même avec des V6 turbo hybrides, vieux d'un an. Selon les propos tenus par Maurizio Arrivabene, le constructeur italien n’a pas assez de temps pour construire un moteur exclusif pour l’équipe de Helmut Marko. « Ce n’est que quand Mercedes leur a dit non qu’ils sont venus nous voir. S’ils l’avaient fait en juin, par exemple, il y aurait eu assez de temps pour considérer leur demande. Mais ils ne sont venus discuter avec nous qu’après Monza. »

Il est vrai que le constructeur de Modène équipe déjà plusieurs équipes la saison prochaine, ce qui annonce un emploi du temps chargé du côté des ingénieurs italiens. « Pour fournir une 4ème équipe, il nous faudrait de nouveaux ingénieurs, les former à gérer ces moteurs, comme nous le faisons avec Sauber et Manor cette année. Ces gars ne peuvent être des jeunes diplômés », a conclu Maurizio Arrivabene.

Par contre, la Scuderia aurait dit oui pour équiper l’écurie Toro Rosso, mais le contrat porte sur des moteurs de 2015.



Lewis Hamilton en rajoute une couche

L’écurie aux cornes rouges a eu le droit à un pique de la part de Lewis Hamilton : «C’est très étrange d’avoir été témoin du succès rencontré par Red Bull et de les voir maintenant si énervés car ils ne gagnent plus. Aucune autre équipe n’a jamais affiché ce genre d’attitude. J’ai grandi en regardant la F1 et je n’ai jamais vu Ferrari menacer de quitter la discipline car elle ne parvenait plus à remporter le titre… Red Bull peut toujours gagner, ils n’ont qu’à travailler plus dur.» 

AutoMoto - Lewis Hamilton, nouvelle star de la Formule 1