F1 - La FIA recherche un motoriste client pour 2017

Voir le site Automoto

Moteur Renault Energy F1 V6 2014
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-11-15T09:11:38.328Z, mis à jour 2015-11-15T10:18:12.437Z

Suite aux différents incidents qui ont émaillé la Formule 1 ces derniers mois, la FIA a décidé de lancer un appel d’offres afin de trouver le fournisseur, capable de proposer dès 2017 un moteur alternatif à bas coût aux équipes les plus modestes.

Après avoir essuyé les refus de Ferrari et de Mercedes, Red Bull – historiquement lié à Renault- est toujours en quête d’un motoriste pour la saison prochaine. Et la FIA a décidé de se saisir de cette affaire, qui agite le paddock de la F1 depuis de nombreuses semaines, en publiant un appel d’offre sur son site, sans même avoir concerté les équipes actuellement engagées.

Moteur tout aussi puissant et abordable

Pour la Fédération Internationale de l’Automobile, il s’agit « d’identifier les candidats intéressés pour devenir le fournisseur exclusif du moteur alternatif au concurrent pour la période 2017-2019 » ; démarche qui répond aux lois françaises, prend-t-elle le soin de préciser. Ce document nous apprend également que les postulants devront constituer un dossier dans lequel ils donneront les détails techniques, financiers ainsi que les moyens ‘humains’ engagés. Bien évidemment, ces motoristes ne devront avoir aucun lien avec les constructeurs existants et seront libre de choisir entre un V6 bi-turbo ou un retour au V8 pour atteindre le meilleur niveau de performance. Seule contrainte : le coût, qui devra être le plus faible possible afin d’être accessible au plus grand nombre.

Les aspirants doivent se manifester assez rapidement car ces dossiers doivent leur parvenir avant le 23 novembre. Mais le jeu en vaut la chandelle puisque la FIA emploie bien le mot d’exclusivité. A termes, pourquoi pas imaginer un moteur commun à toutes les équipes ?