F1 - GP Abu Dhabi 2014 : Rosberg a des raisons de croire au miracle

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton & Nico Rosberg - F1 - GP Brésil 2014
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-11-22T16:15:00.000Z, mis à jour 2014-11-23T12:12:35.000Z

Plus maître de son destin, Nico Rosberg est condamné à l'exploit dimanche et doit croire au miracle pour battre Lewis Hamilton sur le fil. En pole, il a des raisons de penser qu'il peut le faire. La pression et Williams en sont deux.

Une victoire ne suffira pas à Nico Rosberg pour être titré dimanche, à Abu Dhabi. Mais elle est néanmoins nécessaire pour maximiser ses chances. S'il partira en pole, il lui faudra un miracle pour battre Lewis Hamilton au Championnat. Mais il a des raisons d'y croire. D'autant qu'un Champion sur le fil reste un Champion. L'Anglais le sait mieux que quiconque après son titre en 2008.

Rosberg, sans véritable pression
Nico Rosberg n'a qu'un seul plan en tête : gagner, le destin fera le reste. Pour chiper la couronne mondiale à son coéquipier, il faudra que ce dernier termine, au mieux, troisième. En "battant" Lewis Hamilton samedi, l'Allemand a déjà fait une partie du travail, "Bien sûr, la pression est l'un des espoirs que j'ai. Si Lewis ressent la pression et fait une erreur en conséquence, comme aujourd'hui, ou comme au Brésil, c'est une opportunité pour moi. J'ai poussé tout le temps pour maintenir un niveau élevé, c'est ce que je fais, et je vais tout faire pour gagner et maintenir la pression." confie le poleman, qui garde à l'esprit que dimanche reste un autre jour.

Hamilton n'est pas déçu
Lewis Hamilton, qui avait dominé son coéquipier vendredi, en Q1 et en Q2, n'était pas abattu. Logique, il n'a besoin que d'une seconde place, "Je ne suis pas particulièrement déçu. Bien sûr, vous voulez toujours être en pole. J'avais un bon rythme pendant les qualifications et sur les longs relais. Q1 et Q2 étaient bons, et, en Q3, je n'ai pas pu faire un tour confortable, ce n'était pas un bon tour. Nico a fait du boulot mais nous serons toujours là pour la première place demain. Je suis impatient, et je conduirai comme d'habitude." La position du chasseur est sans doute celle qui correspond le mieux à l'Anglais.

Les Williams seront-elles les meilleures alliées de Rosberg ?
Lewis Hamilton avait déjà la pression du favori, les Williams de Massa et Bottas sont venues en rajouter une autre samedi après-midi. Pourtant à une seconde pleine lors des essais, la troisième force du Championnat cette saison est apparue plus en forme que prévu sur une piste rafraîchie. Avec le Finlandais à ses trousses, et sur la partie sale du circuit au départ, Lewis Hamilton a de quoi être inquiet. Car si une monoplace a le malheur de s'intercaler entre Nico Rosberg et lui, les points doublés offriront le titre à l'Allemand. Au nez et à sa barbe, donc.