F1 – GP Abu Dhabi 2015 : Nico Rosberg triomphe enfin à Yas Marina

Voir le site Automoto

F1   Abu Dhabi 2015   Kimi Raikkonen   Nico Rosberg
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-11-29T12:41:22.553Z, mis à jour 2015-11-30T09:54:48.995Z

Nico Rosberg, parti de la pole position, a décroché sa toute première victoire ce dimanche à Abu Dhabi ; tracé qui accueillait l'ultime épreuve du calendrier. Lewis Hamilton (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari) complètent le podium.

La saison 2015 touchait à sa fin avec l’épreuve d’Abu Dhabi. Une fois n’est pas coutume, comme lors des cinq derniers meetings, c’est Nico Rosberg qui s’élançait de la pole position. L’Allemand, récent vainqueur au Brésil, entendait bien concrétiser sur cette piste car à la différence de Lewis Hamilton –qui s’y était imposé à deux reprises en 2014 et 2011- lui n’avait jamais brillé.



Une revanche à prendre

En 2014, il s’était fait surprendre au départ alors qu’il avait signé le meilleur temps des qualifications. L’Allemand occupait la 2e place derrière son coéquipier jusqu’à cette défaillance du système de récupération d’énergie. Dès le 25e tour, Rosberg rétrogradait au classement pour finalement franchir la ligne d’arrivée en 16e position. A ce jour, son meilleur résultat restait un podium… Ce circuit ne lui a jamais vraiment réussi mais la chance a tourné ce dimanche.

L'extinction des feux

C'est parti pour 55 tours! Départ sans encombre pour Nico Rosberg. Le poleman conserve sa position devant Lewis Hamilton et Kimi Raikkonen. Mieux encore, le pilote Allemand semble déjà en mesure de s'échapper. A coup de dixièmes, le voici déjà à 1,7 seconde de son plus proche poursuivant. Les deux Force India sont en embuscade tandis qu'au sein du peloton ça joue des coudes. Pastor Maldonado et Fernando Alonso se sortent au premier virage ; l'incident est aussitôt placé sous investigation. L'Espagnol sera jugé responsable de cette collision quelques minutes plus tard et écopera d'un drive-through.

Daniil Kvyat est le premier à se jeter dans la voie des stands au 7e tour ; les pneus supertendres ayant une durée de vie assez limitée. Les trois hommes de tête, à savoir Rosberg, Hamilton et Raikkonen observeront leur arrêt  quelques boucles plus tard. Valtteri Bottas en ressort grand perdant. Le Finlandais s'est accroché avec Jenson Button, alors qu'il était relâché des box. Non seulement il devra rentrer pour changer d'aileron avant, mais il sera aussi sanctionné d'une pénalité de cinq secondes. Sa Williams chute en 16e position.

Chemin inverse pour Sebastian Vettel. Le pilote Ferrari, qui partait de la 8e ligne après s'être fait piéger en Q3, est remonté à la 2e place mais ce dernier n'a pas encore réalisé son pit-stop. Il se fait passer par Hamilton puis par Raikkonen. Malgré des gommes plus usées, il se maintient au 4e rang. Romain Grosjean, alors classé 6e, semble avoir opté pour la même stratégie.

Le cap de la mi-course

Sebastian Vettel est finalement rappelé par son équipe au 24e tour et bonne opération pour le quadruple Champion du Monde puisqu'il ne rétrograde que deux places. Après le 2e arrêt de Perez, il récupère même la 4e position qui était la sienne. Grosjean l'imite et grimpe au 7e rang. Aux avant-postes, Lewis Hamilton se fait de plus en plus pressant vis-à-vis de Nico Rosberg. L'écart est en effet passé de 6 à 1,3 secondes. Le team Mercedes décide donc d'arrêter le leader au 32e passage, alors que son 2e pilote reste en piste, pour s'emparer du commandement.

Raikkonen repasse aux stands lui aussi mais les mécaniciens de la Scuderia rencontrent des difficultés à détacher la roue avant droite. Le Scandinave perd de précieux dixièmes, mais sans trop de conséquence sur le classement. Il reprend l'ascendant sur Vettel ; d'autant que ce dernier aura finalement droit à un 2e pit-stop... tout comme Grosjean et Hamilton. Le Britannique a essayé mais à 14 tours de l'arrivée, il doit se rendre à l'évidence. 12, 10,5,... 6 : l'avance est en train de fondre et ses pneus ne tiendront pas. Il rentre et cède par conséquent la tête de course à Rosberg.  Nous revoici avec la même configuration qu'au départ.

6e victoire pour Rosberg mais la première à Abu Dhabi

Le top 3 sera tout compte fait identique à celui de la grille. Nico Rosberg franchit en effet le drapeau à damier en vainqueur devant Lewis Hamilton et Kimi Raikkonen. Jolie performance de Sebastian Vettel qui aura finalement grappiller 12 positions pour terminer au pied du podium. Sergio Perez s'adjuge la 5e place. Suivent ensuite Daniel Ricciardo, Nico Hulkenberg et Felipe Massa. Romain Grosjean, qui avait été repoussé au 11e rang après son ultime stop, se classe 9e. Daniil Kvyat complète le top 10.

Ainsi s'achève la saison 2015.