F1 - GP Allemagne 2014 : la victoire pour Rosberg, le podium pour Hamilton

Voir le site Automoto

GP Canada 2014 - Lewis Hamilton & Nico Rosberg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-07-20T11:45:00.000Z, mis à jour 2014-07-20T13:45:33.000Z

Nico Rosberg a remporté la dixième manche de la saison de Formule 1, devant son public à Hockenheim. Au terme d'une course tranquille, il termine devant Valtteri Bottas et son coéquipier Lewis Hamilton, auteur d'une très belle remontée depuis sa 20ème place.

Rosberg en pole à domicile

Auteur de la pole samedi, Nico Rosberg s'élance devant les Williams de Valtteri Bottas et Felipe Massa. Victime d'un accident durant les qualifications, Lewis Hamilton a évité le pire en récupérant le seizième chrono. Pénalisé pour avoir changé de boîte de vitesse et profitant de la pénalité d'Esteban Gutiérrez, l'Anglais partira depuis la 20ème place et c'est donc une véritable course d'attaquant qui l'attend s'il veut limiter les dégâts.

Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel, les pilotes Red Bull, sont en embuscade derrière les monoplaces motorisées par Mercedes, en troisième ligne. Fernando Alonso n'a pas pu faire mieux que le septième temps au volant de sa F14 T. Il estime que les Mercedes et les Williams sont "hors de portée" et s'attend à une course difficile pour les gommes si les températures sont élevées. Toutefois, la pluie pourrait bel et bien s'inviter durant la course, ce qui pourrait pimenter le spectacle et empêcher Nico Rosberg d'obtenir un succès lui tendant les bras et de succéder à Fernando Alonso, vainqueur à Hockenheim en 2010.


Tonneau pour Felipe Massa au départ
Sur une piste un peu plus fraîche que depuis le début du week-end, Nico Rosberg n'a pas tremblé au départ, contrairement à Bottas, qui a beaucoup patiné à l'extinction des feux. Au premier virage, souvent théâtre d'accidents, Felipe Massa et Kevin Magnussen se sont percutés dans leur bataille pour la troisième place, conduisant au tonneau du Brésilien. Plus de peur que de mal pour lui puisqu'il a pu sortir rapidement de sa Williams tandis que cela a profité à Vettel et Alonso, respectivement troisième et quatrième au troisième tour. Ricciardo, lui, a assisté au contact entre Massa et Magnussen et perdu beaucoup de places dans cette affaire. Après deux tours sous Safety Car, Nico Rosberg est toujours premier, devant Bottas.


Dans le peloton, Lewis Hamilton n'a pas pris un envol très rapide mais attaque fort pour faire son retard.


La folle remontée de Hamilton
Chaussé de gommes tendres au départ, tout comme Räikkönen, Lewis Hamilton a fait une remontée fantastique durant le premier tiers de la course. Au 22ème tour, le pilote anglais est déjà 3ème, sachant qu’il n’a pas effectué son premier arrêt au stand, contrairement aux autres. Sans surprise, le Champion du Monde 2008 nous a offert de belles passes d’armes, que ce soit face à Sutil avec un petit contact, Räikkönen à l’entrée du stadium ou encore Ricciardo, autre malheureux du départ.

Fernando Alonso a anticipé son premier pit stop pour passer Sebastian Vettel, mais l’Allemand a gardé son avantage grâce à une défense de fer. Nico Rosberg vit un Grand Prix tranquille et, tant que la pluie ne s’invitera pas, n’a pas de risque à prendre.


Attention aux pneus
Après son premier pit stop, Hamilton s'est fait peur en dépassant Button. Il y a eu contact entre les deux anciens coéquipiers chez McLaren Mercedes, et le pilote Mercedes a perdu quelques morceaux d'aileron avant dans la bataille. Au 45ème tour, les cinq pilotes en tête ont effectué deux arrêts au stand, les gommes n'étant pas capables de tenir sur la longueur. A priori, il faudra donc en faire un de plus avant la fin, ce qui ne fait pas les affaires de Lewis Hamilton, obligé d'adapter sa stratégie en conséquence. Dans son duel avec Sebastian Vettel, Fernando Alonso a fini par prendre le dessus.


Le top 5 au 45ème tour est composé, dans l'ordre, de Rosberg, Bottas, Alonso, Vettel et Hamilton. Il ne devrait pas y avoir de pluie avant la fin de la course.


Rosberg l'emporte
On ne l'a quasiment pas vu de la course et, pourtant, c'est bien Nico Rosberg qui a franchi le drapeau à damier en premier. Hormis une petite alerte avant son deuxième et dernier arrêt (pneu avant gauche abimé), l'Allemand a vécu une course tranquille. Il s'impose devant Valtteri Bottas, qui a su contenir Lewis Hamilton, très agressif, jusqu'au drapeau à damier. L'Anglais, parti depuis le 20ème rang, s'offre donc quand même un podium mérité vu la course qu'il a offert aux spectateurs. Sebastien Vettel et Fernando Alonso complètent le top 5. A noter que l'Espagnol a fait le spectacle avec Daniel Ricciardo lors du dernier relais.


Au classement des pilotes, Rosberg reconstruit son avance sur son coéquipier après son abandon malheureux à Silverstone. Grâce à son succès sur ses terres, son premier à Hockenheim, il compte désormais 14 unités de plus que Lewis Hamilton (190 contre 176). Au passage, il confirme la très belle semaine allemande, amorcée par la victoire en Coupe du Monde de football.