F1 - GP Bahreïn 2016 : en battant Button en Q2, Vandoorne a déjà tout gagné

Voir le site Automoto

CfDteAeWQAAiuGl large jpg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-04-03T08:51:09.354Z, mis à jour 2016-04-03T08:51:10.788Z

Stoffel Vandoorne vit son premier week-end F1 et, meilleur que Button lors des qualifications, réalise un rêve. Sera-t-il titulaire la saison prochaine ?

Remplaçant d’un Fernando Alonso convalescent après son accident spectaculaire en Australie, Stoffel Vandoorne a marqué les esprits, samedi, en se hissant devant son coéquipier expérimenté lors de l’épreuve des qualifications.

Préparation tronquée

Champion GP2 en 2015, Stoffel Vandoorne était logiquement promis à un baquet en F1 cette saison. Mais McLaren lui a préféré Jenson Button et le Belge est donc le troisième pilote de l’écurie anglaise, attendant son tour et emmagasinant le maximum d’expérience possible. Il était au Japon quand il a appris, à la dernière minute, qu’il devait remplacer Fernando Alonso pour la course à Bahreïn. Il n’a pas réfléchi longtemps pour rejoindre le circuit de Sakhir et vivre son premier week-end de F1. Un conte de fées.

« Très content de mes premières qualifications »

Stoffel Vandoorne a signé le douzième temps et a été éliminé durant Q2. Mais le prodige belge, caractérisé par son calme olympien, partira devant Jenson Button, champion du monde et très expérimenté. Pour le rookie, félicité par Alonso, c’est déjà une belle victoire et, sans surprise, il a partagé son bonheur à l’issue de la séance, « Très content de mes premières qualifications F1 ! P12 sur la grille, il n’y a plus qu’à la bonifier demain ! »

Les points dimanche ?

Stoffel Vandoorne est aux portes du top 10, par extension des points. Avec de la maîtrise et un poil de réussite, il aura l’occasion d’ouvrir son compteur et de taper définitivement dans l’œil de McLaren. Pour lui, l’objectif reste avant tout de se montrer et de faire le moins d’erreurs possible. Ses qualifications sonnent déjà comme un joli succès et il peut désormais transformer l’essai. Une éventuelle place de titulaire pour 2017 est en jeu.