Dans l'actualité récente

F1 – GP Belgique 2015 : les enjeux

Voir le site Automoto

F1 - Belgique 2015 - Lewis Hamilton - Nico Rosberg
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-08-23T07:51:59.776Z, mis à jour 2015-08-23T08:08:08.001Z

La première ligne sera 100% Mercedes ce dimanche au le départ du Grand-Prix de Belgique, 11e épreuve du Championnat du Monde de F1 ; Lewis Hamilton ayant devancé son coéquipier Nico Rosberg au cours des qualifications.

Cette piste de Spa-Francorchamps, bien qu’exigeante, est considérée comme une des plus belles au monde par l’ensemble du paddock ; ce qui en fait un rendez-vous incontournable du calendrier. Le premier virage en épingle réserve souvent son lot d’accrochages… exemple en 2012 lorsque Romain Grosjean survole la Ferrari de Fernando Alonso ; frôlant de très près son casque avec une des roues.

Ce qu’il s’y était passé en 2014

Le GP de Belgique est en effet toujours très animé. On se souvient l’an passé d’un magnifique duel entre le leader Lewis Hamilton et son dauphin Nico Rosberg… lutte qui avait tourné court ! Au 2e tour, les deux pilotes s’accrochent ce qui donnera lieu à de nombreuses tensions au sein du clan Mercedes ; l’un accusant l’autre d’avoir fait exprès et l’Allemand allant jusqu’à reconnaître qu’il l’aurait pu l’éviter. Quoiqu’il en soit Hamilton avait vu sa course ruinée, contraint à l’abandon à 11 boucles de l’arrivée tandis que Rosberg, finalement classé 2e derrière Daniel Ricciardo, s’était longuement fait huer par le public.

La grille 2015

Cette année encore, Lewis Hamilton et Nico Rosberg occupe les deux premières places sur la grille –très exactement dans cet ordre- mais nul doute que Mercedes a tiré les leçons de cet incident ; les pilotes ayant été aussitôt rappelés à l’ordre par le directeur du team Toto Wolff.  Valtteri Bottas partira de la 3e place et Romain Grosjean devait s’élancer à ses côtés. Le Français, qui ne s’était jamais aussi bien qualifié cette saison, est néanmoins rétrogradé en 9e position à cause d’un changement de boite. Sergio Perez hérite donc de la 4e place devant Daniel Ricciardo, qui l’an passé déjà était 5e sur la grille… ce qui ne l’avait pas empêché de s’imposer. Suivent ensuite Felipe Massa, Pasto Maldonado et Sebastian Vettel. Carlos Sainz ferme la marche pour ce qui est du top 10.

A noter que d’autres pilotes ont été sanctionné ce week-end : c’est le cas de Max Verstappen, Jenson Button ou encore Fernando Alonso. Les pilotes McLaren cumulent à eux deux 105 places de pénalité…. Triste record !

Lewis Hamilton espère quant à lui transformer cette 10e pole de l’année en une nouvelle victoire. Le Britannique, qui comptabilise déjà cinq succès en 2015, possède 21 points d’avance sur son plus proche poursuivant Nico Rosberg et 42 sur Sebastian Vettel, actuellement 3e du général.