F1 - GP Belgique 2016 : les grands début du Français Esteban Ocon

Voir le site Automoto

Esteban Ocon Manor Racing F1 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-08-25T09:42:07.581Z, mis à jour 2016-08-25T10:20:47.070Z

Remplaçant Rio Haryanto chez Manor Racing à partir de ce Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, Esteban Ocon sera le nouveau petit Français de la Formule 1, du haut de ses 19 ans.

Ce 28 août 2016 à 14h, il n’aura pas encore 20 ans, mais partira pour la première fois dans un Grand Prix de Formule 1.


Carrière prometteuse

Originaire d’Evreux, Esteban Ocon a débuté en toute logique par le mini-kart, dès l’âge de 8 ans, et brillera jusqu’à remporter le championnat de France minimes en 2007, puis cadets en 2008 et enfin KF3 France en 2011, qui le propulsera en monoplace l’an suivant.


En 2012, il débute modestement en Formule Renault 2.0 puis rejoint en 2013 la réputée équipe ART, finissant 3ème au classement mené par un autre talent français, Pierre Gasly (actuel co-leader du GP2), et est repéré par la filiale Lotus F1, qui deviendra Renault. 


En 2014, Esteban Ocon gagne le championnat européen de Formule 3, s’offrant ainsi de précieux tests sur F1 Lotus et Ferrari, ainsi que sur la DTM Mercedes en fin d’année.


En 2015, autre titre, cette fois en GP3, avec en parallèle des essais chez Force India en F1, grâce à la filiale Mercedes (motorisant l’écurie indienne) le soutenant. Cette année, Esteban Ocon devient le 3ème pilote dans le retour de Renault F1, et s’échauffe en DTM en remplaçant Pascal Wehrlein, parti en F1. 


Le 10 août 2016, suite aux essais remarqués sur la Mercedes, il est nommé pilote titulaire de l’équipe Manor auprès de ce dernier pour les 9 derniers GP de la saison à la place de Rio Haryanto, dans une structure considérée comme l’équipe B de Mercedes. 


Confiant

Esteban Ocon, qui a déjà piloté en essais libres sur Renault depuis le mois de mai, le fera pour la première fois ce vendredi 26 août en tant que titulaire chez Manor Racing. Il sera ainsi le deuxième français de la grille, avec Romain Grosjean (Haas)flanqué de son numéro 31, avec lequel il a remporté le championnat de kart en 2007.


"J’ai déjà piloté ici en Formule 3 et GP3, donc cela aide sans aucun doute, et je ne pouvais pas espérer de meilleur tracé pour débuter ma carrière en Formule 1", confie le Français, "Spa est un circuit magique, avec une telle histoire et un défi technique de taille pour les pilotes. En plus, c’est assez proche d’être mon Grand Prix national, donc tout ça fera un weekend très spécial."

Evidemment, avec l'une des moins compétitives des monoplaces de la grille, Esteban n’espère pas de miracle. "Je veux faire un bon travail en apprenant de voiture, mon équipe, toute l’écurie et faire un excellent weekend. C’est mon objectif", avoue le pilote français. En priorité, ne pas accrocher un concurrent au départ, ne pas abandonner, et pourquoi pas avec un miracle, s'offrir les premiers points...