Dans l'actualité récente

F1 - GP du Brésil 2013 : Alonso veut bien terminer

Voir le site Automoto

F1 GP Brésil 2012 Alonso
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-11-24T07:24:00.000Z, mis à jour 2013-11-25T14:02:46.000Z

Troisième lors des qualifications au Brésil, sa meilleure performance de la saison, Fernando Alonso est bien placé pour aller chercher un excellent résultat en course. Devant lui, il y a Nico Rosberg et Sebastian Vettel.

Fernando Alonso n'a jamais autant brillé en qualifications qu'au Brésil, malgré des conditions humides difficiles. En partant troisième en embuscade derrière Rosberg et Vettel, il a l'occasion de terminer une saison compliquée sur une bonne note.


Un samedi plus souriant que les autres

Cela faisait un long moment que nous n'avions plus vu Alonso en forme lors des qualifications. En partant troisième, il se facilite la tâche pour dimanche et ne manquera pas de venir titiller les Allemands placés devant lui, à savoir Nico Rosberg et Sebastian Vettel. Il faut dire aussi que l'Espagnol adore courir sous la pluie, étant donné que sa Ferrari s'y acclimate bien, "Habituellement, nous sommes mieux sous la pluie, nous attendions donc une course dans ces conditions, mais, malheureusement, cela n'arrive qu'au dernier grand prix de la saison."


"Nous avons une réelle opportunité en partant aux avants-postes"
Alonso le sait mieux que quiconque : il vaut mieux bien se qualifier pour s'éviter un dimanche compliqué. Pour autant, cette saison, le double Champion du Monde a rarement brillé le samedi mais s'est souvent rattrapé le lendemain. "Cela change d'être si haut sur la grille de départ", a-t-il repris. "Évidemment, il n'était pas possible de battre Seb, qui était trop loin devant." Sur un tour, donc, Alonso ne peut pas rivaliser avec la Red Bull. Mais sur une course entière avec la stratégie et l'inconnu lié à la pluie, tout est possible, "Nous avons une réelle opportunité en partant aux avants-postes."

Une dernière victoire avant l'année prochaine ?
Cette année, Fernando Alonso s'est imposé en Chine et en Espagne. En revanche, il n'est plus monté sur le podium depuis Singapour, en septembre. Pour sûr, il aura envie de glaner un nouveau succès pour bien cloturer une nouvelle saison terminée à la deuxième place au classement des pilotes, derrière Sebastian Vettel. Au passage, il empêcherait l'Allemand d'empocher une neuvième victoire de rang, un record absolu.