F1 - GP du Brésil 2013 : Vettel triste que la saison s'achève

Voir le site Automoto

F1 - Inde 2013 Sebastian Vettel
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-11-24T19:58:00.000Z, mis à jour 2013-11-24T20:11:32.000Z

Fier de sa saison et du travail accompli par son équipe, Sebastian Vettel, brillant vainqueur au Brésil et quadruple Champion du Monde, est triste que ce soit la fin.

Sebastian Vettel est revenu sur la tristesse logique accompagnant la fin de la saison.

"Je suis en fait assez triste que la saison arrive à sa fin"
Quand on gagne neuf courses d'affilée, la soif de victoires n'est pas près d'être étanchée. En ce sens, Sebastian Vettel est triste que la saison s'achève, une saison couronnée d'un quatrième titre consécutif et dont la deuxième moitié a été dominée de la tête et des épaules. "Je suis en fait assez triste que la saison arrive à sa fin. Gagner toutes ces courses fut incroyable, la voiture était phénoménale et s'améliorait à chaque course." Il est d'ailleurs le seul à avoir réalisé ce record sur une seule saison.


Une course maîtrisée
Sur le GP du Brésil à proprement parler, Sebastian Vettel estime avoir bien géré, "Aujourd'hui, ce fut un Grand Prix intéressant. J'ai pris un mauvais départ, mais j'ai ensuite pu reprendre ma position assez rapidement et creuser l'écart. C'était chouette de pouvoir contrôler ma course, mais j'ai perdu du temps avec ce pitstop lors duquel j'ai véritablement attendu l'arrivée de mes pneus. C'était un peu la confusion, avec les deux voitures qui arrivaient en même temps. Heureusement, les gommes ont été montées à temps et j'ai pu repartir devant Mark." Et même s'il a eu peur de la pluie sur les derniers tours, rien ne semble avoir attaqué son capital confiance.

Alonso attendait la pluie
Parti troisième, Fernando Alonso a terminé sa saison sur la dernière marche du podium. Un dernier bon résultat, même si l'Espagnol estime qu'il aurait pu faire mieux sous certaines conditions, "La pluie n'est jamais arrivée, nous aurions pourtant été plus compétitifs s'il avait plu. C'est dommage. Mais terminer sur le podium signifie que nous finissons la saison sur une note positive. Je me tourne maintenant vers l'an prochain" Même s'il a chuté trois fois face à Vettel, Alonso ne baissera jamais les armes.