F1 – GP Brésil 2015 : la disqualification de Massa contestée par Williams

Voir le site Automoto

Felipe Massa (Williams) GP Brésil 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-11-16T11:46:30.241Z, mis à jour 2015-11-16T12:12:58.337Z

Un pneu de la monoplace du Brésilien aurait enfreint le règlement de la FIA avant le départ de la course, et a été disqualifié de sa 8ème place. Mais Williams est formel, les données seraient erronées.

Comme Felipe Nasr, Felipe massa avait à cœur d’enregistrer un bon résultat devant son public, mais le GP du Brésil, qui s’est conclu pour lui sur une déception, s’est transformée en cauchemar.

Juste avant le week-end de GP, Massa s'amusait au volant de la Jaguar C-X75


Un pneu trop chaud ?

Felipe Massa voulait bien faire sur le circuit d’Interlagos, soutenu par le public brésilien. La course ne s’est pas déroulée comme prévu pour le pilote Williams, qui ne partait que 8ème sur la grille. Au départ, il n’a pu réaliser la même prouesse que son coéquipier, Valtteri Bottas, gagnant 2 places et terminant 5ème, et a conclu le Grand Prix sur la même position, 8ème.

Mais durant la course, une enquête de la FIA visait Massa, dont un pneu n’aurait pas respecté le règlement, sans donner l’information à l’écurie qui aurait pu rectifier le tir. Selon les mesures effectuées, le pneu arrière-droit de la Williams aurait été mesuré à 137 degrés, contre 110 autorisés, la pression dépassant également la limite autorisée (20,6 psi contre 20,5).

Une disqualification imaginaire ?

Après l’arrivée, la sanction tombe, Felipe Massa est disqualifié purement et simplement, donnant les 4 points de la 8ème place à Romain Grosjean, la 9ème position à Max Verstappen (2 pts) et le dernier point de la 10ème place à Pastor Maldonado.

Mais Williams, ayant fait appel, livre une toute autre version des faits. Selon l’équipe britannique, les données de la FIA sont erronées, puisque selon les données internes – fournies par un capteur totalement identique à celui utilisé par la FIA - signalent que le pneu arrière-droit était à 107 degrés au moment de la mesure. Qui a tort, qui a raison ? Williams ne va pas en rester là…