Dans l'actualité récente

F1 - GP Brésil 2016 : Hamilton meneur des essais 1

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton Mercedes GP F1 Mexique 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-11-11T13:49:42.072Z, mis à jour 2016-11-11T14:16:30.693Z

En retard dans la course au titre de champion de Formule 1, Lewis Hamilton (Mercedes) a accroché le meilleur temps des essais libres 1 du Grand Prix du Brésil à Sao Paolo, devant Max Verstappen (Red Bull) et son coéquipier Nico Rosberg.

Disputée ce week-end sur l’Autodromo Carlos José Pace - découvrez l’histoire du tracé ex-Interlagos -, la course brésilienne de F1 verra peut-être Nico Rosberg titré, en avant de 19 points face à Lewis Hamilton, ainsi que la dernière apparition de son pilote national Felipe Massa à domicile. Mais, avant ce vendredi 11 novembre est sous le signe des essais libres.


Hamilton, pour se montrer

Comme une volonté de montrer qui est le patron de la Formule 1, Lewis Hamilton (Mercedes), pour rappel double champion du monde en titre - 3 au total avec 2008 - a signé le meilleur chrono (1’11.895) de cette première séance d’essais libres du Grand Prix du Brésil, avant-dernière course de la saison 2016. Il domine non pas son coéquipier Nico Rosberg, troisième à plus de 2 dixièmes de seconde, mais l’agité Max Verstappen (Red Bull) à +0,096 seconde, Daniel Ricciardo prenant le 4ème temps.

Derrière, c’est un jeu des écuries, et non de pilotes. Les Force India sont entourées des Williams dans leur lutte de la 4ème place constructeur, devançant les deux Ferrari de Vettel et Räikkönen séparées de 2 millièmes de seconde (!), des deux Toro Rosso, des deux McLaren-Honda espacées de 36 millièmes de seconde, Romain Grosjean passant les Sauber, elles aussi avec un écart minime de 23 millièmes. Esteban Ocon, jeune promu Français de Force India pour 2017, bat son coéquipier Pascal Wehrlein chez Manor pour un dixième de seconde.


Leclerc et Sirotkin, deux jeunes à l’essai

Qui sont ces deux quasi-inconnus du monde de la Formule 1, derniers de ces essais, à avoir foulé le circuit de Sao Paolo ce vendredi matin ? Sergey Sirotkin, de nationalité russe, était le jeune protégé de Sauber annoncé en 2016, mais finalement recalé. Recruté par Renault, il profitait ici de la RS16 et termine à 9 dixièmes du titulaire, le Britannique Jolyon Palmer, tout juste confirmé par l’écurie en 2017. Pas mal, sachant que la monoplace a lâché après 30 minutes de roulage (sur 1h30 prévue au total).

L’autre tête fraîche est Charles Leclerc, monégasque de 19 ans et titré en GP3 cette saison, ayant pris le volant de la Haas d’Esteban Gutiérrez. Un prémisse de la saison 2017 ? Soufflerait-il le baquet à Kevin Magnussen ? En attendant, il signe un chrono à 9 dixièmes de seconde de Romain Grosjean.