Dans l'actualité récente

F1 - GP du Brésil 2016 : Lewis Hamilton rattrappe Rosberg, remontée folle de Verstappen

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton Mercedes F1 GP Brésil 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-11-14T09:47:50.655Z, mis à jour 2016-11-14T10:57:31.719Z

Perturbé par la pluie, des accidents et des voitures de sécurité, le Grand Prix du Brésil de Formule 1 a été remporté par Lewis Hamilton (Mercedes), recollant au classement pour le titre face à Nico Rosberg, tandis que Max Verstappen a donné un spectacle en fin de course.

Le Grand Prix du Brésil de Formule 1 disputé ce dimanche 13 novembre 2016, repoussé de 10 minutes, parti après 7 tours de voiture de sécurité, neutralisé deux fois par un drapeau rouge, aura donné de l’ennui, voire de l’énervement, mais un spectacle assuré par les pilotes


Hamilton envoie la F1 en finale

Auteur d’une pole position sans conteste, le Britannique a fait une course sans erreur. Tandis que Romain Grosjean plantait sa Haas dans le mur avant même la mise en grille, que Marcus Ericsson exposait sa Sauber en début de course, que Kimi Räikkönen neutralisait l’épreuve quelques seconde après la seconde relance et que Felipe Massa terminait son dernier GP à domicile dans le mur, Lewis Hamilton appliquait un pilote rapide mais sans risque.


Dominant largement les chronos face à Nico Rosberg, il donne à Mercedes une 18ème victoire, un record dans une année de Formule 1, mais surtout repousse le suspens du titre 2016. Avec 12 points de retard sur son coéquipier allemand, Hamilton jouera son 4ème trophée de champion du monde à Abu Dhabi le 27 novembre prochain.

Le podium du GP F1 du Brésil 2016 avec Lewis Hamilton (1er), Nico Rosberg (2è) et Max Verstappen (3è)


Lewis Hamilton Mercedes F1 GP Brésil 2016

La folie Verstappen

Duxième à la mi-course, le pilote néerlandais a essuyé une stratégie peu convaincante. Red Bull a tenté le pari des pneus intermédiaires sur une piste toujours plus trempée, le faisant faisant rentrer aux stands pour changer les gommes, pour ensuite le faire revenir afin de remettre les pneus pluie.

Reparti 16ème à 17 tours de l’arrivée, soit en fond de peloton, le jeune pilote de 19 ans prend le taureau par les cornes et opte pour le pilote karting, utilisant les trajectoires extérieures. Il dépasse un à un ses concurrents, poussant aa passage Sebastian Vettel hors de la piste, pour finalement doubler le Force India Sergio Pérez dans l’avant-dernière boucle et s’offrir le podium. Hallucinant !