Dans l'actualité récente

F1 GP du Canada 2015 : des essais 2 interrompus par la pluie, Hamilton dans le mur

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton Mercedes Essais GP Espagne F1 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-06-05T19:56:37.432Z, mis à jour 2015-06-05T20:03:30.750Z

Après une demi-heure de sec et un nouveau meilleur temps de Lewis Hamilton, la pluie a interrompu cette deuxième séance d’essais libres, le Britannique envoyant sa Mercedes dans le mur en tentant de rouler sous la pluie.

Hamilton règne…

La deuxième séance d’essais libres avait commencé tranquillement, certes sous un ciel chargé contrairement au soleil de la matinée, mais donnant l’occasion à tous les pilotes de réaliser leurs programmes. Et même le temps à Lewis Hamilton de réaliser une petite cascade sur des vibreurs et à Nico Hülkenberg de crever son pneu arrière gauche à cause d’un défaut de jante.

Le meneur du championnat tenait après 30 minutes le meilleur chrono de 1’15.988, 3 dixièmes devant les Ferrari et encore plus de 4 dixièmes devant Nico Rosberg, suivie des Lotus, Williams, Red Bull à plus ou moins 1 seconde, puis des Force India, Sauber, Toro Rosso, McLaren entre 1 et 2 secondes, et des Manor à plus de 3 secondes et demie.


…puis Hamilton dans le mur

Comme l’avaient annoncé les prévisionnistes météo, la pluie a commencé à arriver aux alentours de 14h35 locales, très légère mais s’intensifiant. Alors que toutes les voitures sont dans le paddock, Mercedes lance ses monoplaces pour faire le spectacle devant un public loin d’être refroidi et même applaudissant ! Sauf que l’écurie allemande a fait l’erreur de monter les pneumatiques intermédiaires et non pluie pendant que les grosses gouttes faisait leur apparition, des gommes non adaptées qui ont piégé Hamilton parti en tête devant Rosberg.

Le Britannique, pourtant prudent, freine à l’épingle en fin de piste mais ses roues avant se bloquent sur un asphalte transformé en pataugeoire, et tire tout droit dans le mur de pneus. Heureusement, le choc est à faible vitesse, mais assez pour que la Mercedes soit bloquée.

Drapeau rouge, la monoplace du double champion du monde doit être dégagée par une grue, qui en extirpant la voiture, fait cogner la partie arrière, tout en arrachant l’aileron avant. Mercedes voulait juste faire le show et animer une seconde partie de séance condamnée par la pluie, mais a été mal payée en retour.

La pluie redoublant, personne n'a pris le risque de conduire sur le piste. Prochains et derniers essais demain samedi à 16h heure française, les qualifications se tenant à 19h et le Grand Prix dimanche 7 juin à 20h.