F1 - GP Chine 2015 : Mercedes à nouveau patron, premiers points pour Grosjean

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-04-12T09:20:00.000Z, mis à jour 2015-04-12T09:20:00.000Z

Dans un scenario de course qui a manqué de suspens, la victoire de Lewis Hamilton devant son coéquipier Nico Rosberg marque l'emprise de Mercedes, deux semaines après la surprise Vettel en Malaisie. Côté Français, Romain Grosjean marque les premiers points de sa saison avec Lotus. Une place dans le top 10 qu'il n'avait plus connu depuis près de 11 mois...

Pastor Maldonado et Max Verstappen ont animé à leur manière (deux abandons malheureusement) la fin d'un Grand Prix de Chine qui a manqué de grandes passes d'armes. Retrouvez les principaux enseignements de cette troisième manche du championnat du monde des pilotes.

L'écurie : Mercedes
Le Grand Prix de Malaisie sur le circuit de Sepang semble être déjà oublié du côté de l'écurie allemande. Sa supériorité technologique ne souffre d'aucune contestation mais il y a deux semaines, un mauvais choix de stratégie et une usure trop importante de ses pneumatiques avaient provoqué un premier « petit » accroc dans la saison avec la victoire de Sebastien Vettel sur Ferrari devant Hamilton et Rosberg. A Shanghai, Mercedes a repris sa marche en avant. Son champion du monde britannique n'a rien laissé à ses adversaires : meilleurs temps de tous les essais libres, des qualifications, meilleur tour en course et victoire finale. Rien ne semblait pouvoir les détourner d'un doublé.

Le pilote : Romain Grosjean
Près d'un an qu'il attendait de retrouver des points. C'était le 25 mai 2014 à Monaco... Romain Grosjean a obtenu ce dimanche une très encourageante septième place qui lui permet de débloquer son compteur au classement général des pilotes (9e avec 6 points). Toujours présent en Q3 depuis le début de la saison, le Français a pu cette fois confirmer en course. Si son coéquipier Pastor Maldonado a pu le dépasser à la faveur d'un passage au stand plus précoce, Grosjean s'est montré beaucoup régulier et calme que le Vénézuélien, contrait finalement d'abandonner après un contact avec Jenson Button. Les points engrangent de la confiance. De bon augure pour le Grand Prix de Bahrein ?

La performance : deux McLaren à l'arrivée
N'y voyez pas une marque d'ironie pour cette « performance » mais pour le première fois de la saison, l'écurie britannique est parvenue à ramener ses deux voitures jusqu'à l'arrivée. Bien évidemment le classement final de Fernando Alonso (12e) et de Jenson Button (13e) n'est pas encore à la hauteur des ambitions de McLaren Honda mais il prouve que des progrès ont été réalisés. Le prochain objectif à Bahrein, dès le week end prochain, sera sans doute de passer pour la première fois en Q2. Pour valider un peu plus cette embellie.

Rendez-vous dans une semaine à Sakhir où Lewis Hamilton l'avait emporté la saison dernière.