F1 - GP d'Abu Dhabi 2016 : champion du monde, Rosberg a "réussi à imiter son père"

Voir le site Automoto

Nico Rosberg (Mercedes F1) - Abu Dhabi 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-11-27T15:29:02.789Z, mis à jour 2016-11-27T15:29:28.709Z

Sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière, Nico Rosberg (Mercedes) a rendu un hommage émouvant à sa famille sur le podium et notamment à son père, Keke, titré en 1982.

Il est allé le chercher. Malgré un Max Verstappen résistant sur sa Red Bull et un Lewis Hamilton très stratège (et loin d'être fair-play), Nico Rosberg a réussi à décrocher le Graal qu'il est convoitait tant. 34 ans après son père Keke, le pilote de la Mercedes n°6 est devenu champion du monde de Formule 1 en assurant une solide 2e place sur le tracé d'Abu Dhabi, théâtre du dernier Grand Prix de la saison.

Insolite : quand Rosberg, Hülkenberg et Wehrlein s'entraîne... en camion Mercedes


Rosberg : « Très dur de battre Lewis »

« Ce n'était vraiment pas la course la plus appréciable que j'aie connue, avec Max tout d'abord mais surtout avec ces gars qui me rattrapaient dans les derniers tours », a déclaré le nouveau tenant du titre sur le podium. « Je suis content que ce soit fini et je suis ravi. Je veux dédier ma victoire à ma femme, pour son soutien, et à ma fille ». L'Allemand a également eu une pensée pour son père. « Je suis très fier car j'ai réussi à l'imiter. C'est enthousiasmant de le voir ». Enfin, le désormais ex-éternel second a eu quelques mots pour son partenaire de garage. « Je souhaite également féliciter Lewis, qui a fait une très belle saison. C'était très dur de le battre ».


Hamilton : « On ne peut pas toujours gagner »

Des mots qui ont sans doute vocation à apaiser une fin de course tendue entre les deux hommes. Hamilton, le grand battu du jour malgré sa victoire, a d'ailleurs joué le jeu sur le podium avec une poignée de main et une accolade pour son équipier. « Franchement, je me sens super bien. Merci à tous les fans d'être venus (…) C'est un grand privilège de faire partie de cette équipe. Je n'aurais jamais cru gagner autant lorsque je l'ai rejointe. Et félicitations à Nico pour son premier titre, bien joué. J'ai fait tout ce que j'ai pu dans les derniers tours mais on ne peut pas toujours gagner ».


Les félicitations pour le nouveau champion sont aussi venues de Sebastian Vettel, qui a réalisé une course magnifique au volant de sa Ferrari, et a sans aucun doute envie de reprendre un peu de marge sur les deux pilotes qui l'ont devancé ce dimanche, lui qui a déjà quatre titres au compteur.

Insolite : quand Hamilton déconcentre Rosberg au volant...