F1 - GP d'Allemagne 2016 : l'erreur insolite de Vettel dans le dernier tour

Voir le site Automoto

Sebastian Vettel (Ferrari)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-08-06T15:52:41.501Z, mis à jour 2016-08-07T15:07:51.016Z

Cinquième du dernier Grand Prix d'Allemagne, l'Allemand s'est illustré par une gaffe dans les dernières kilomètres en pensant que la course était terminée alors qu'il restait encore un tour à boucler.

Que ce soit en Formule 1 ou dans de nombreuses autres disciplines, les grands champions ne sont jamais à l'abri d'une erreur. C'est le cas de Sebastian Vettel qui a commis un impair insolite dans le dernier tour du Grand Prix d'Allemagne, remporté par Lewis Hamilton le dimanche 31 juillet.

Sebastian Vettel se la joue pilote... d'ambulance


Un tour de trop pour Vettel ?

Alors que le quadruple champion du monde allemand terminait son 66e des 67 tours de course, il s'est brusquement mis à ralentir au moment d'entamer l'ultime boucle du Grand Prix, sortant même des limites de la piste au premier virage. Ce n'est que lorsque des retardataires lui sont passés devant que le pilote de la Ferrari n°5 s'est rendu compte de son erreur et qu'il restait bien quelques kilomètres à parcourir. Le natif d'Heppenheim a perdu 7 secondes et 4 dixièmes dans la manœuvre mais disposait d'une avance suffisante sur son coéquipier Kimi Räikkönen pour conserver sa 5e place finale.


Vettel : « Nous devons progresser dans tous les domaines »

Si Vettel s'est excusé à la radio auprès de son équipe pour cette erreur sans conséquence, il n'en demeure pas moins que l'ancien pilote de Red Bull vit un exercice 2016 compliqué, loin de ses attentes du début de saison. Actuellement 5e du championnat à 97 longueurs du leader Lewis Hamilton, l'Allemand veut malgré tout rester optimiste pour les mois à venir, même s'il reste lucide sur la situation actuelle de la Scuderia. « Nous ne pouvons pas être satisfaits », a-t-il lancé après la course il y a une semaine. « Nous allons améliorer notre voiture, ce n'est qu'une question de temps. Mais cela dépendra aussi des progrès de nos adversaires. Il est clair que nous ne pouvons plus nier que nous ne sommes plus assez rapides (…) Nous devons progresser dans tous les domaines, nous en sommes conscients ».


Le rendez-vous est prix pour le prochain Grand Prix qui aura lieu à Spa-Francorchamps, en Belgique, le week-end du 28 août.

La Ferrari FXX K pilotée par Sebastian Vettel sur circuit