F1 - GP d'Allemagne : un, dos, tres pour Alonso !

Voir le site Automoto

Fernando Alonso GP Allemagne F1 2012 Ferrari
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-07-23T12:43:00.000Z, mis à jour 2012-07-23T12:44:53.000Z

Dimanche, sur le circuit de Hockenheim, Fernando Alonso s'est adjugé la troisième victoire de la saison 2012, augmentant son avance au championnat du monde de Formule 1.

Leader incontestable de ce début de saison, Alonso remporte haut la main le Grand Prix d'Allemagne 2012.

Sans consteste


Il nous épatera toujours autant. Courant sur une monoplace de nouveau derrière question performances, Fernando Alonso dompte la F2012 et offre à la Scuderia Ferrari une troisième victoire cette saison. Ceci au terme d'un weekend marqué d'une pole position, et d'une course quasi parfaite pour l'espagnol, attaquant en permanence pour laisser Vettel au loin, "clairement, je n'ai pas eu un moment pour me relaxer", exprimait-il à l'arrivée. Il compte désormais 34 points d'avance au championnat du monde sur Webber.





Button échoue, Vettel pénalisé


L'anglais prenait le départ en sixième position, mais en quête de revanche sur un début de saison peu triomphal face à Hamilton, il revint à la 3ème place dès le 10è tour. Avant le premier arrêt aux stands, Jenson Button annoncait viser la victoire. Au 41è tour, il passe Vettel qui sortait des stands, pour quelques millièmes. La bataille a continué jusqu'en toute fin de Grand Prix, mais l'allemand a craqué, doublant la McLaren dans le dernier tour mais en sortant des limites du circuit. S'il était sur le podium, le double champion du monde sera pénalisé ultérieurement de 20 secondes pour "avoir pris avantage en quittant la piste", le reclassant 5ème et donnant le podium virtuel à Räikkönen. Une décision très sévère pour un fait de course, mais le pilote Red Bull aurait du laisser passer l'anglais.



Magnifiques Sauber !


C'est bien l'écurie Suisse qui signe la victoire d'écurie sur ce GP d'Allemagne. La monoplace bien construite, les pilotes aguerris et talentueux, Sauber récolte 20 points plus que mérités à Hockenheim. Kobayashi terminait 5ème, mais hérite la 4ème position en raison de la pénalité de Vettel. Mais il faut savoir qu'il partait de la 12ème place, et c'est encore plus impressionnant vu du mexicain Perez, parti 17ème sur la grille et passant 6ème sous le drapeau à damiers !



Les français derrière


C'est un Grand Prix à oublier pour les 3 pilotes tricolores. La meilleure position est celle de Jean-Eric Vergne, qui a fait sa course sereinement pour terminer 14ème, à un cheveu de son coéquipier Ricciardo. Charles Pic a assuré son objectif, finir à Hockenheim devant Timo Glock, même s'il enregistre deux tours sur Alonso. La déception vient bie de Romain Grosjean. Auteur de qualifications très moyennes, pénalisé de 5 places, le franco-suisse partait déjà mal et cela s'est empiré, la Lotus subissant une touchette dans le premier tour, l'obligeant à changer d'aileron avant. Si à Silverstone, la remontée fut fantastique, Romain est resté dans les dernières places, pour échouer 18ème.



F1 - Grand Prix d'Allemagne 2012 - Résultats à l'arrivée :


1. Fernando Alonso (Ferrari) en 1h31:05.862
2. Jenson Button (McLaren-Mercedes) +6.9 s
3. Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) +16.4 s
4. Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) +21.9 s
5. Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) +23.7 s (pénalité 20 s)
6. Sergio Pérez (Sauber-Ferrari) +27.8 s
7. Michael Schumacher (Mercedes) +28.9 s
8. Mark Webber (Red Bull-Renault) +46.9 s
9. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) +48.1 s
10. Nico Rosberg (Mercedes) +48.8 s
11. Paul di Resta (Force India-Mercedes) +59.2 s
12. Felipe Massa (Ferrari) +71.4 s
13. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) +76.8 s
14. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) +76.9 s
15. Pastor Maldonado (Williams-Renault) +1 tour
16. Vitaly Petrov (Caterham-Renault) +1 tour
17. Bruno Senna (Williams-Renault) +1 tour
18. Romain Grosjean (Lotus-Renault) +1 tour
19. Heikki Kovalainen (Caterham-Renault) +2 tours
20. Charles Pic (Marussia-Cosworth) +2 tours
21. Pedro de la Rosa (HRT-Cosworth) +3 tours
22. Timo Glock (Marussia-Cosworth) +3 tours
23. Narain Karthikeyan (HRT-Cosworth) +3 tours
24. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) abandon 56è tour



Classement pilotes (10/20 courses)


1. Fernando Alonso (Ferrari) 154 pts (+25)
2. Mark Webber (Red Bull-Renault) 120 pts (+4)
3. Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) 110 pts (+10)
4. Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) 98 pts (+15)
5. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) 92 pts
6. Nico Rosberg (Mercedes) 76 pts (+1)
7. Jenson Button (McLaren-Mercedes) 68 pts (+18)
8. Romain Grosjean (Lotus-Renault) 61 pts
9. Sergio Pérez (Sauber-Ferrari) 47 pts (+8)
10. Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) 33 pts (+12)
11. Pastor Maldonado (Williams-Renault) 29 pts
12. Michael Schumacher (Mercedes) 29 pts (+6)
13. Paul di Resta (Force India-Mercedes) 27 pts
14. Felipe Massa (Ferrari) 23 pts
15. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) 19 pts (+2)
16. Bruno Senna (Williams-Renault) 18 pts
17. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) 4 pts
18. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) 2 pts
19. Timo Glock (Marussia-Cosworth) 0 pt
20. Charles Pic (Marussia-Cosworth) 0 pt

21. Vitaly Petrov (Caterham-Renault) 0 pt

22. Heikki Kovalainen (Caterham-Renault) 0 pt

23. Pedro de la Rosa (HRT-Cosworth) 0 pt

24. Narain Karthikeyan (HRT-Cosworth) 0 pt


Classement équipes (10/20 courses)


1. Red Bull-Renault 230 pts (+14)
2. Ferrari 177 pts (+25)
3. McLaren-Mercedes 160 pts (+18)
4. Lotus-Renault 159 pts (+15)
5. Mercedes 105 pts (+7)
6. Sauber-Ferrari 80 pts (+20)
7. Williams-Renault 47 pts (+2)
8. Force India-Mercedes 46 pts (+3)
9. Toro Rosso-Ferrari 6 pts
10. Caterham-Renault 0 pt
11. Marussia-Cosworth 0 pt
12. HRT-Cosworth 0 pt