F1 - GP d'Allemagne : le week-end des Français

Voir le site Automoto

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) au départ du GP d'Allemagne, une course à oublier pour le tricolore.
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-07-07T19:42:00.000Z, mis à jour 2013-07-07T20:12:28.000Z

Si Romain Grosjean est parvenu à se hisser sur le podium ce dimanche, les autres Français ont connu eux, un Grand-Prix d'Allemagne bien compliqué. Retour sur le week-end de Jean-Eric Vergne, Charles Pic et Jules Bianchi.

Hormis Grosjean, aucun Français ne figurait dans les points à l'arrivée.

Deuxième abandon successif pour Vergne

Jean-Eric Vergne, victime d'une crevaison sur le pneu arrière gauche en Grande Bretagne le week-end dernier, a une nouvelle fois joué de malchance. Le Français a dû abandonner ce dimanche sur un problème hydraulique signalé par son équipe aux alentours du 23e tour. Il inscrit son deuxième résultat blanc successif après des places semblaient pourtant prometteuses : 8e à Monaco et 6e au Canada.


Bianchi trahi par son moteur

Jules Bianchi était à la lutte avec les Caterham quand le moteur de sa Marussia a lâché au 22e tour. 2e abandon Français de la journée et entrée du safety-car : sa monoplace garée dans l'herbe était revenue en marche arrière sur la piste. Pour le pilote Marussia, l'heure est aussi aux regrets : « Je venais d'observer mon second arrêt au stand et de dépasser van der Garde quand le moteur a lâché. Je pense que nous avions le rythme pour nous battre et maintenir les deux Caterham derrière nous. »

Charles Pic, qui s'élançait en dernière position sur la grille à cause d'un changement de boîte, a ensuite été victime en course d'une crevaison : il termine 17e.