F1 - GP d’Austin 2016 : Lewis Hamilton, gare au départ

Voir le site Automoto

14711086 10153915304582411 7757694402427346934 o
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-23T13:41:44.691Z, mis à jour 2016-10-23T13:41:46.337Z

Lewis Hamilton a perdu le bénéfice à cinq reprises cette saison. Comme il n'a plus le droit à l'erreur, il faut lui souhaiter le meilleur départ possible à Austin.

Lewis Hamilton n’avait encore jamais signé la pole position à Austin, mais cela ne l’avait jamais empêché de briller (trois victoires sur les quatre éditions, celle de l'an dernier lui ayant même offert son 3e sacre). Dimanche, il partira en tête devant son coéquipier Nico Rosberg, mais gare au départ…

Cinq pole gâchées cette saison

Australie, Bahreïn, Espagne, Canada et Monza : Lewis Hamilton a été le meilleur en qualifications sur ces cinq circuits, sans pouvoir garder le bénéfice de sa pole au départ. Cette saison, l’Anglais souffre à l’extinction des feux et c’est bel et bien ce qui pourrait lui coûter le titre. Autant dire que les projecteurs seront encore plus braqués sur lui à Austin, d'autant qu’il y a deux clients derrière lui : Nico Rosberg, bien sûr, mais aussi Daniel Ricciardo, qui s’élancera en super tendres (contre des tendres pour les Mercedes). Il y a des raisons d’être inquiet pour le triple champion du monde, malgré la confiance qu’il affichait au sortir de la Q3.

« Je me sens bien »

« Je me sens bien. C’est ma première pole ici, cela fait donc plusieurs années que j’essayais et beaucoup de personnes m’ont aidé à atteindre cet objectif, je suis donc très, très heureux aujourd’hui. Je voudrais remercier toute la foule. Je pouvais l’entendre quand j’ai franchi la ligne. L’énergie offerte ici est très appréciable. Je remercie tout le monde d’être venu et j’espère que demain (aujourd’hui) sera une bonne course. » expliquait Lewis Hamilton en conférence de presse. Interrogé sur la fiabilité (il a évoqué un souci avec le passage au septième rapport à la radio), il a répondu, « Ils m’ont dit qu’il n’y avait aucun problème. Je vais donc croiser les doigts pour demain. »

« Ennuyeux de voir Lewis me battre »

Nico Rosberg, qui peut se contenter de quatre secondes places sur les derniers Grands Prix pour être titré, connaît les statistiques : la pole n’est pas si importante, surtout à Austin. « Lewis a été plus rapide dans le secteur 1, c’est simple, mais c’était un bon tour et j’en suis très heureux. C’était ennuyeux de voir Lewis me battre sur la télé, mais c’est comme ça. De toute façon, comme nous l’avons vu cette année, les qualifications ne sont pas aussi importantes, j’aurai donc toutes mes chances depuis la deuxième place. » Rendez-vous au premier virage.