F1 - GP d'Australie 2014 : Zéro pointé pour Red Bull

Voir le site Automoto

F1 - Australie 2014 - Ricciardo
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-03-16T15:22:00.000Z, mis à jour 2014-03-16T15:37:12.000Z

L'écurie Red Bull, pourtant championne du monde en titre, n'a inscrit aucun point lors de cette manche inaugurale en Australie, tout comme Lotus. Pour sa première course avec l'équipe Autrichienne, Daniel Ricciardo vient en effet d'être déclassé pour débit de carburant trop important. Une mauvaise nouvelle de plus après l'abandon de leur pilote n°1 Sebastian Vettel.

Abandon de Sebastian Vettel sur problème mécanique puis disqualification de Daniel Ricciardo alors qu'il était grimpé sur la seconde marche du podium devant son public : il était temps que ce week-end en Australie se termine pour Red Bull.

Fin de course précipitée pour Vettel
Compte tenu de ses résultats obtenus en qualifications et de ce retard mis en évidence dès la pré-saison, l'écurie Red Bull s'attendait forcément à vivre un premier Grand-Prix compliqué pour ce retour à l'ère du turbo. Elle était en revanche loin d'imaginer que la course de son champion du monde en titre Sebastian Vettel s'arrêterait au 5e tour. Ce dernier était d'ailleurs le premier surpris du peu de tours couverts, même s'il avait parfaitement connaissance de ces problèmes : «J'ai cru un moment qu'il y avait une légère amélioration, mais visiblement ce problème de moteur était plus important que prévu. Nous avons perdu du couple pour des raisons qui nous sont encore inconnues [...] Mais la voiture est rapide. Il suffit ‘juste' d'assembler dans le bon ordre les pièces du puzzle. Nul doute que nous allons corriger ce problème mais la question est de savoir quand ! »

Ricciardo privé d'un podium à domicile
L'écurie Red Bull se réjouissait malgré tout d'un podium de sa nouvelle recrue Daniel Ricciardo, classé 2e à l'arrivée... mais ce bonheur fût là encore de courte durée puisque l'Australien a été disqualifié pour son Grand-Prix national. Raison invoquée : débit d'essence supérieur aux 100kg/h, seuil inscrit dans l'article 5.1.4 du nouveau règlement. Enorme déception pour le jeune pilote qui avait dédié son podium à un de ses compatriotes retraité de la F1, Mark Webber. L'équipe a néanmoins décidé de faire appel, invoquant un capteur différent : « Des incohérences avec le capteur de la FIA ont été répertoriées tout au long du week-end, d'un bout à l'autre de la voie des stands. Red Bull et Renault sont confiants : le carburant qui a été fourni au moteur respectait parfaitement la réglementation », faisait-elle savoir par l'intermédiaire d'un communiqué de presse.

Le prochain Grand-Prix, disputé dans deux semaines en Malaisie, avait été remporté l'an passé par l'Allemand Sebastian Vettel.