Dans l'actualité récente

F1 - GP d'Australie : déclarations des français après les essais

Voir le site Automoto

F1 2012 GP Australie Vergne Toro Rosso essais
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-03-16T11:54:00.000Z, mis à jour 2012-03-16T12:03:48.000Z

Première entrée en scène pour Charles Pic et Jean-Eric Vergne à Melbourne pour la saison 2012 de Formule 1, et retour de Romain Grosjean. Qu'ont vécu les pilotes sur leurs premiers tours ce vendredi ?

Les trois pilotes français se sont lancés sur la piste d'Albert Park pour la première journée d'essais du Grand Prix d'Australie, voici leurs impressions.


Oubliés les déboires chez Renault en 2009, le tricolore revient sur de bonnes bases pour ce début de saison 2012, et donne ses impressions après 27 tours sur le circuit de Melbourne : "Nous avons attendu le moment où nous pourrions sortir avec les pneus slicks puisque les prévisions annoncent un temps sec pour le reste du week-end. Cela ne sert à rien de prendre des risques inutiles. La E20 répond bien et je suis satisfait de son équilibre. Cet après-midi, j'ai appris le circuit et je me suis concentré sur l'amélioration de mes temps au fil des tours. Il fallait un peu de patience, mais nous avons pu réaliser quelques bons tours à la fin, ce sera profitable. Le circuit est fantastique et le décor, qui change sans cesse tout autour du parc est incroyable. Je me sens à l'aise et confiant dans la voiture et je suis vraiment impatient d'arriver aux qualifications."


Très productif, surtout l'après-midi, le tricolore de la Scuderia Toro Rosso a effectué 46 tours sur la STR7 et en sort grandi, avant les qualifications et la course. Voici son ressenti de cette première journée : "Mon premier vendredi en tant que pilote de Formule 1 m'a donné de bonnes sensations. Être le premier pilote en piste ce matin était quelque chose de très particulier, mais après il a fallu entrer dans le travail de routine avec les ingénieurs et on oublie cet aspect. Ce matin, nous n'avons pas réussi à réaliser la totalité de notre programme, en partie à cause de la pluie. Cela nous a compliqué la tâche, mais vous savez, c'était vraiment plaisant, parce que je n'avais jamais roulé avec les pneus pluie. J'ai donc fait presque tout ce qui était possible aujourd'hui, au niveau des essais de pneus. J'ai également fait un long relais, ce qui était utile pour apprendre le circuit, et il y a plein de petits détails où nous devons progresser. Mais dans l'ensemble, je dirais que c'était une première journée positive et demain je dois attaquer davantage."


Le jeune français de 22 ans faisait ses débuts ce matin. Après deux séances et seulement 25 tours effectués, il se livrait : "Nous avons encore beaucoup à apprendre avec la nouvelle voiture, ce qui fait qu'aujourd'hui a montré que ce sera un sentiment d'énorme défi pour débuter ma première saison. La pluie fut très fustrante vis-à-vis de nos objectifs mais on a un peu de roulage sur sec, signifiant que l'on a un ressenti de la voiture et quelques données sur quoi travailler. Nous devons rouler le plus possible et nous n'avons pas bouclé autant de tours que nous le souhaitions, or nous en avons fait assez pour observer tous les éventuels problèmes de la voiture, et il n'y en a pas, c'est donc positif. Un bon départ et je suis plutôt satisfait."

Demain, les qualifications seront la première véritable épreuve pour nos trois pilotes français, avant le premier verdict en course, dimanche.