Dans l'actualité récente

F1 - GP d'Australie : Grosjean, la bonne surprise

Voir le site Automoto

F1 GP Australie 2012
Par Thierry BOCHARD|Ecrit pour TF1|2012-03-17T12:48:00.000Z, mis à jour 2012-03-18T09:56:14.000Z

Après être redescendu une saison en GP2, Romain Grosjean revient au top en Formule 1 avec une troisième place sur la grille de départ de l'Albert Park de Melbourne. Le natif de Genève voudra prouver à tous qu'il mérite sa seconde chance.

A peine revenu, déjà parmi les meilleurs, Grosjean va vite, dans tous les sens du terme.


Trop haut, trop tôt


Pour dire vrai, on en attendait pas tant dès le premier Grand Prix de la saison de la part de Grosjean et de sa Lotus. Car la première fois, ça avait fait mal... (Ba)lancé dans le grand bain de l'élite avec un statut de prodige à assumer, la situation n'était pas propice à un quelconque épanouissement. Grosjean avait du abandonner le GP2 subitement en pleine saison 2009 alors qu'il se battait pour le titre, et venir remplacer Nelsinho Piquet chez Renault. Résultat : trois mois de course et zéro point marqué. Direction la porte durant l'hiver.


Retour à la case départ


En 2010, Grosjean pige à droite, à gauche. Là, où on l'appelle. L'objectif : ne pas perdre le rythme et se rappeler au bon souvenir des décideurs de la F1, notamment. Un peu d'Auto GP, un peu de DTM, un peu de GP2, un peu de Trophée Andros. Limite si on ne parle pas plus de sa vie privée que de ses résultats. Mais ça, c'était avant 2011 et un retour aux sources, le GP2 (il avait fini 4ème en 2008 et 2009). Bilan de l'affaire : 18 courses, 10 podiums dont 5 victoires et un incontestable titre de champion.


Pour mieux revenir

Du coup, Lotus (ex-Renault Lotus) le rappelle cette saison pour l'associer à ce type avec un petit bagage derrière lui... Kimi Raikkonen, champion du Monde de F1, qui a peu brillé en WRC depuis deux ans. Avec un tel partenaire, Grosjean a moins de pression et surtout n'arrive pas dans le costume du sauveur. Certes, ce ne sont que des qualifications mais il montre déjà qu'il faudra compter avec lui cette saison. Devant, les McLaren semblent dures à bouger. Derrière, la meute et un certain Schumacher qui voudra le passer dès le départ. Ce sera dur ce dimanche mais qui sait...


Romain Grosjean a surpris beaucoup de monde en signant le 3ème temps des «qualifs», voici l'occasion de parfaitement lancer sa saison et de se faire un prénom, lui qui n'a aucun lien de parenté avec Sébastien (tennis) et Sylvain (badminton).