Dans l'actualité récente

F1 GP d’Autriche 2015 : Vettel devant Rosberg lors des essais libres 2

Voir le site Automoto

Sebastian Vettel (Ferrari) - F1 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-06-19T13:55:38.182Z, mis à jour 2015-06-19T14:15:15.155Z

Victime d'un problème technique ce vendredi matin, Sebastian Vettel a rattrapé le temps perdu lors des essais libres 2 du Grand Prix d'Autriche en signant le meilleur chrono de la journée.

Outsider crédible à la victoire pour enrayer l’incroyable machine à gagner de Mercedes, Ferrari s’est rappelé au bon souvenir de ses adversaires grâce à un Sebastian Vettel au sommet de son art. L’Allemand a réalisé le meilleur temps de la journée de vendredi lors des essais libres 2 du Grand Prix d’Autriche, huitième manche du championnat du monde 2015 de Formule 1, juste devant la Flèche d’Argent de Nico Rosberg et Kimi Räikkönen, son équipier chez les rouges.

Ferrari en grande forme

Malchanceux ce matin avec son unité de puissance, Sebastian Vettel a rattrapé le temps perdu lors de cette deuxième et dernière séance d’essais de la journée, signant le meilleur chrono en 1’09.600. Soit presque une seconde de mieux que le temps de référence signé par Nico Rosberg ce matin. Mieux, la Ferrari semble extrêmement à l’aise à la fois en pneus tendres et supertendres, ce qui est de bon augure pour la suite des évènements.

D’autant que l’autre monoplace du Cheval cabré, celle de Kimi Räikkönen, s’est aussi illustré avec une troisième place finale, à seulement deux dixièmes de son chef de file. Seule ombre au tableau pour la Scuderia : le souci sur la boite de vitesses de Vettel en fin de séance, obligeant le quadruple champion du monde à rentrer aux stands.

Hamilton en retrait

Entre les deux voitures rouges, la Flèche d’Argent de Nico Rosberg a tenu le rythme sans aucun problème pour finalement échouer à seulement 11 millièmes de la Ferrari n°5. Très à l’aise sur ce circuit, l’Allemand compte sur ce week-end autrichien pour se relancer après avoir de nouveau subi la loi de son coéquipier au Canada.

Justement, Lewis Hamilton, pourtant si serein depuis le début de l’année, semble moins fringuant sur le Red Bull Ring. Cinquième temps de la séance, juste derrière un surprenant Pastor Maldonado (Lotus-Mercedes), le double champion du monde britannique n’a pas encore trouvé les bons réglages, comme en témoignent ses pertes de temps régulières dans les deux derniers virages du tracé. Mais il ne faut pas pour autant oublier que le pilote de la voiture n°44 est exceptionnel quand il s’agit de mettre au point sa mouture au bon moment.

Lotus-Mercedes en progrès

Derrière, Romain Grosjean a confirmé la bonne forme actuelle des Lotus-Mercedes par un solide septième temps. A la rue l’année dernière, le team d’Enstone retrouve des couleurs en cette saison 2015 et s’invite régulièrement comme un candidat crédible aux points intermédiaires si cher à un certain Enzo Ferrari.

En revanche, le calvaire de McLaren-Honda semble se poursuivre. Fernando Alonso et Jenson Button ont parcouru à eux deux seulement 34 tours et le Britannique changera également son unité de puissance, comme son équipier espagnol, ce qui occasionnera une pénalité de dix places sur la grille de départ pour les monoplaces de Woking.

La troisième et dernière séance d’essais libres aura lieu ce samedi 20 juin, juste avant les qualifications qui promettent d’être très disputées.