F1 - GP d'Autriche 2016 : Hamilton en pole, Hülkenberg et Button à la fête

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton (Mercedes)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-07-02T13:31:36.026Z, mis à jour 2016-07-02T13:47:26.543Z

Au terme de qualifications extrêmement agitées, le triple champion du monde britannique Lewis Hamilton a signé une remarquable pole position et s'élancera dimanche devant Nico Hülkenberg (Force India) et Jenson Button (McLaren).

Il se devait de réagir après sa désillusion il y a deux semaines à Bakou (Azerbaïdjan). Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé la première partie de son travail de rédemption en s'adjugeant la pole position en Autriche, 9e manche de la saison 2016 de Formule 1, au terme de qualifications très agitées.


Q1 : Rosberg devant, gros crash pour Kvyat

Très animé depuis la première séance d'essais libres, ce week-end sur le tracé de Spielberg a continué en ce sens lors des qualifications. Sergio Perez (Force India) a d'abord été le principal animateur de la Q1, contraint de renoncer sur un bris de suspension à l'arrière droit alors qu'il avait aligné un temps pour être apte à la Q2. Le Mexicain n'a malheureusement pas été le seul à souffrir de ces ennuis mécaniques puisque Daniil Kvyat a été victime du même problème quelques instants plus tard, à ceci près que le Russe a vu sa Toro Rosso désintégrée après un gros crash au virage n°8.


Un accident impressionnant (et heureusement sans gravité pour le pilote) qui a provoqué une interruption de la séance par un drapeau rouge. Cette dernière a finalement repris 15 minutes plus tard, laissant Nico Rosberg (Mercedes) briller malgré ses problèmes matinaux et Toro Rosso cumuler les problèmes, la monoplace de Carlos Sainz s'immobilisant dans l'herbe sous un nuage de fumée. Les éliminés ? Kevin Magnussen (Renault), Jolyon Palmer (Renault), Rio Haryanto (Manor), Daniil Kvyat (Toro Rosso), Marcus Ericsson (Sauber) et Felipe Nasr (Sauber).


Q2 : la pluie s'invite, pari perdu pour Rosberg

Plus calme que la Q1, la deuxième partie des qualifications a malgré réservé son lot de surprises avec l'arrivée de la pluie. Si les vibreurs autrichiens n'ont pas fait d'autres victimes, l'averse qui s'est abattue sur le circuit de Spielberg a redistribué les cartes pour l'accès à la Q3. Esteban Gutiérrez (Haas), Pascal Wehrlein (Manor), auteur d'un splendide 12e temps, Romain Grosjean (Haas) et Fernando Alonso (McLaren) n'ont pas fait de bonne pioche à l'inverse de Lewis Hamilton, auteur du meilleur chrono de la Q2 en 1'06.228, soit deux dixièmes devant son coéquipier Nico Rosberg.


L'actuel leader du Mondial voulait pourtant améliorer sa tentative avec des « super-tendres » mais la météo a finalement eu raison de son pari. L'Allemand ne pourra ainsi pas prendre le départ avec ces pneus, contrairement aux Ferrari et aux Red Bull qui sont signé leurs meilleurs temps avec ce type de gommes.


Q3 : Hülkenberg et Button très bien placés !

C'était attendu : la dernière partie des qualifications s'est déroulée dans des conditions extrêmement changeantes avec des pilotes partis en pneus intermédiaires. Et à ce petit jeu, c'est Lewis Hamilton qui a fini par l'emporter, en deux temps, avec tout d'abord un chrono de référence en 1'16.232. Mais avec une météo revenant à la normale et une piste en train de s'assécher, le show n'en a été plus que beau dans les deux dernières minutes de la Q3. Les pneus secs ont de nouveau été sortis mais le triple champion du monde britannique a encore fait parler la poudre au volant de sa Mercedes n°44 en s'adjugeant la pole position en 1'07.922.


Derrière, Nico Rosberg a pris le deuxième chrono mais s'élancera 7e après sa pénalité reçue pour changement de boîte de vitesse. Même chose pour Sebastian Vettel (Ferrari), quatrième des qualifications et 9e sur la grille de départ. Entre les deux Allemands, Nico Hülkenberg s'est brillamment intercalé au volant de sa Force India et prendra donc le départ en première ligne. Jenson Button (McLaren) a lui aussi fait parler la poudre et partira de la 3e place devant Kimi Räikkönen (Ferrari) et Daniel Ricciardo (Red Bull). Valtteri Bottas (Williams), Max Verstappen (Red Bull) et Felipe Massa (Williams) complètent le top 10.


 Le départ de la course sera donné ce dimanche après-midi à 14h, heure française.

Insolite : Lewis Hamilton se grime en grand-père !