F1 - GP d'Espagne 2015 : Rosberg " Un week-end parfait "

Voir le site Automoto

F1 - GP d'Espagne 2015 - Nico Rosberg
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-10T15:22:00.000Z, mis à jour 2015-05-10T15:50:20.000Z

Nico Rosberg, qui s'était pas encore imposé cette saison, a triomphé ce dimanche sur le tracé de Catalunya : une victoire, acquise au terme d'un cavalier seul qui lui redonne le sourire et pour cause ! Le pilote Allemand revient à tout juste 20 points de son coéquipier et leader Lewis Hamilton, grand battu du week-end.

Nico Rosberg avait déjà pris un léger avantage psychologique sur Lewis Hamilton à l'issue des qualifications. Le pilote Allemand s'était montré deux dixièmes plus rapide que son coéquipier sur un tour lancé ; ce qui lui avait permis de goûter aux joies d'une pole position après laquelle il courait depuis fin 2014. Encore fallait-il concrétiser ce dimanche en course.

L'instant fatidique du départ
Mais Nico Rosberg s'élançait du bon côté de la piste... et la différence s'est aussitôt fait sentir vis-à-vis de Lewis Hamilton. Tandis que les pneus du Britannique patinent, l'Allemand s'extirpe sans aucune difficulté de la grille. Le poleman, qui disposait du champ libre, va ensuite creuser l'écart. Hamilton aurait très certainement aimé le rejoindre pour lui disputer la victoire mais au lieu de ça, le Champion du Monde se retrouve, durant deux relais, bloqué derrière Sebastian Vettel, qui l'avait passé à l'extinction des feux .


Une victoire qui marquera peut-être un tournant au championnat Débarrassé de son coéquipier, Rosberg n'avait plus qu'à gérer son avance pour empocher sa première victoire, ce qu'il parviendra à faire. « Le week-end a été parfait pour moi : je gagne en étant parti de la pole position, déclarait le vainqueur à l'arrivée. Je suis très heureux. Comme toujours, l'équipe a fait du très bon travail [...] La prochaine course aura lieu chez moi à Monaco mais pour le moment j'ai juste envie de savourer et de fêter dignement cette victoire avec mon équipe. » De son côté, Hamilton a reconnu sa défaite : « J'ai connu un week-end difficile, je l'admets mais le championnat est encore long. Nico a fait une très belle course. Je suis heureux de mon résultat pour l'équipe. »

Le pilote Allemand comble ainsi une partie de son retard. Rosberg pointe désormais à 20 points du leader au lieu de 27 et s'accorde une petite bouffée d'air vis-à-vis de Vettel qu'il relègue à 11 longueurs.