F1 - GP d'Espagne : Nico Rosberg veut "profiter de l'opportunité" de sa pole position

Voir le site Automoto

Rosberg Mercedes F1 Test Barcelona 2012
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-05-12T09:20:00.000Z, mis à jour 2013-05-12T09:25:16.000Z

Il va partir en pole position sur un circuit que dix des onze derniers pilotes partis devant ont remporté : Rosberg s'est placé en favori avat le départ du GP d'Espagne mais préfère rester vigilant.

En pole position avec son coéquipier Lewis Hamilton à ses côtés en première ligne, Nico Rosberg possède un avantage certain sur ses adversaires avant le départ du GP d'Espagne. Mais il ne veut pas se voir tout en haut de l'affiche avant de disputer la course.
Rosberg : « Seulement la moitié du bout effectué »
Décrocher la pole, c'est bien, mais Nico Rosberg sait que ce n'est pas suffisant pour être certain de réussir un bon grand prix en Catalogne. Pour preuve, il se remémore le GP du Bahrein il y a trois semaines, quand il avait signé la pole avant de terminer la course à la neuvième place : « Nous savons que ça n'est que la moitié du boulot effectué, nous avons encore en mémoire ce qui s'est passé à Bahrein pour le prouver ».
Nico Rosberg redoute le grainage
Plus technique, Rosberg connait bien ce circuit et sa route contraignante. Partir en pole présente un avantage certain : « Nous avons travaillé très dur sur notre rythme de course, mais ce circuit est difficile pour les pneus, particulièrement en ce qui concerne le grainage. Ca sera un grand challenge demain [aujourd'hui] et notre but sera de profiter de cette opportunité qu'on s'est offerte de partir devant ».
Rosberg veut être le plus rapide
Auteur de sa seconde pole de suite après celle acquise au Bahrein il y a trois semaines, Nico Rosberg semble enfin devenir ce pilote à haut potentiel que l'on attendait. Sa Mercedes lui convient plutôt bien, signant des tours de pistes convaincants pour démarrer ses courses mieux placées. Mais la pole, il ne s'en contente pas : « Ce sera un grand challenge au niveau du pneumatique. La course sera longue et partir en pole ne sera pas suffisant pour s'assurer la victoire : il faudra être la voiture la plus rapide, simplement ».


Le GP d'Espagne se déroule cet après-midi, nous saaurons si Rosberg deviendra le second pilote sur les douze derniers à ne pas gagner la course après avoir signé la pole position.