F1 - GP d'Europe 2016 : Rosberg en pole position, Hamilton à la faute

Voir le site Automoto

Nico Rosberg (Mercedes)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-06-18T14:25:04.131Z, mis à jour 2016-06-18T15:12:24.127Z

Le leader du championnat du monde s'est montré intraitable lors des trois parties des qualifications, contrairement à son coéquipier britannique qui a multiplié les erreurs de pilotage sur le tracé de Bakou.

Après deux courses où il a subi la domination de son coéquipier Lewis Hamilton, Nico Rosberg a repris le pouvoir au volant de sa Mercedes n°6 en signant la pole position sur le tracé de Bakou (Azerbaïdjan), 8e manche du championnat du monde de Formule 1. L'Allemand, fragile leader du Mondial avec 9 points d'avance, devra concrétiser cette performance par une victoire demain et profiter de l'erreur de son partenaire de garage qui s'élancera 10e après des qualifications ratées.


Q1 : Rosberg devance enfin Hamilton

Dominé par son coéquipier lors des trois séances d'essais libres, Rosberg a renversé la vapeur lors de la première partie des qualifications, prenant l'ascendant de 5 dixièmes sur le triple champion du monde britannique grâce à un chrono de 1'43.685. Derrière, Force India a confirmé ses bonnes dispositions sur ce circuit rapide avec le 3e temps de Sergio Pérez, qui sera malheureusement rétrogradé de cinq places sur la grille de départ. La raison ? Un changement de boîte de vitesses après son crash à la toute fin de la session de tests matinale. Ferrari et Red Bull ont quand à eux confirmé leurs difficultés, Kimi Räikkönen partant même en tête-à-queue au virage n°2, empêchant Jenson Button (McLaren-Honda) d’améliorer son chrono. L'Anglais termine 19e de cette Q1, devancé par les Renault de Jolyon Palmer et Kevin Magnussen et la Sauber de Marcus Ericsson, et est suivi par les Manor de Pascal Wehrlein et Rio Haryanto.


Q2 : Ricciardo s'en sort de justesse, Hülkenberg et Grosjean éliminés

Sur la lancée de la Q1, Rosberg été impérial lors de la deuxième partie des qualifications, inscrivant son nom en haut de la feuille des temps grâce à un chrono de 1'42.520. Le pilote de la Flèche d'Argent n°6 n'a laissé que des miettes à la concurrence, à commencer par son équipier, Hamilton, qui ne peut faire mieux qu'un temps en 1'43.526 après être parti à la faute. Pérez a de nouveau complété le top 3 alors que son partenaire de garage, Nico Hülkenberg, a été éliminé, victime d'un imbroglio avec son ingénieur. L'Allemand est accompagné de Romain Grosjean (Haas F1 Team), sorti de justesse par Daniel Ricciardo (Red Bull), Carlos Sainz (Toro Rosso), Fernando Alonso (McLaren-Honda), Esteban Gutiérrez (Haas F1 Team) et Felipe Nasr (Sauber).


Q3 : grosse erreur pour Hamilton !

C'est un véritable coup de théâtre qui a marqué la dernière partie des qualifications. Loin d'être à son aise en Q1 et en Q2, Hamilton est parti à la faute au plus mauvais moment et a fini sa course dans le mur, causant un drapeau rouge à plus de deux minutes de la fin de la séance. L'autre F1 W07 s'est aussi fait peur, touchant légèrement le mur au virage n°15, mais c'est sans conséquence pour Rosberg qui a aligné un impressionnant 1'42.758. Derrière, Perez a une fois de plus impressionné en signant le 2e chrono mais devra partir 7e à cause de sa pénalité, ce qui permet à Ricciardo et Sebastian Vettel (Ferrari) de compléter le top 3.


Le départ de ce premier Grand Prix à Bakou sera donné à 15h, heure française.