F1 - GP d'Europe : Victoire magnifique d'Alonso !

Voir le site Automoto

F1 2012 Ferrari Alonso GP Europe
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-06-24T13:50:00.000Z, mis à jour 2012-06-24T17:20:26.000Z

De gros abandons, une voiture de sécurité, des rebondissements, ce Grand Prix fut très animé et a vu l'espagnol de Ferrari gagner devant son public à Valence.

Victoire inattendue d'Alonso sur le GP d'Europe, après les abandons de Vettel et Grosjean.

Départ sans surprise


Vraiment, vraiment beaucoup plus rapide aux qualifications dans ce fameux tour lui ayant donné la pole position, Sebastian Vettel a dominé ses poursuivants dès les premiers mètres. Plus d'une seconde au tour en moyenne, il enregistrait déjà 10 secondes d'avance au 9è tour de ce Grand Prix ! Derrière Grosjean passait Maldonado au départ, tout comme Kobayashi, ainsi à l'attaque sur Hamilton légèrement moins performant. Patient derrière la McLaren, le français tentera sa chance avec brio dans le 10è tour et pointe second ! Mais il reste largement plus lent que le prodige allemand, bien installé en tête.



Premiers relais animé !


Dès le 11è tour, les premiers arrêts aux stands sont effectués, Button et Perez inaugurant l'opération. Le mexicain fait d'ailleurs une belle manoeuvre, prenant de loin le meilleur chrono en course, 1,3 seconde plus rapide que Vettel ! Puis c'est au tour deMassa et Pic le tour suivant, puis Hamilton au 13è tour, repartant 9ème. Et un beau peloton s'engouffre, Räikkönen profitant pour repartir devant Kobayashi et Maldonado ! Alonso est dans la même bataille, sortant des stands juste dans l'aileron avant du finlandais ! Au 17è tour, c'est le leader Vettel qui procède à son arrêt, suivi par Grosjean, avec des positions inchangées. Et déjà fait remarquable, la Red Bull a déjà une avance conséquente pour un possible arrêt supplémentaire face à la Lotus au 20è tour ! Et derrière, 8 voitures sont roues dans roues pour une lutte extraordinaire. Mais il fallait que ça casse, Maldonado part en dérapage mais rattrape parfaitement sa monoplace. Mauvais tour pour Williams, car Senna a crevé de son côté, et passe de 7ème à... dernier.



Voiture de sécurité !


Alors que Grosjean commençait à reprendre seconde sur seconde à Vettel, une touchette entre Jean-Eric Vergne et Heikki Kovalainen dans le 28è tour a généré de nombreux débris sur la piste. Le français abandonne, mais oblige le safety-car à neutraliser la course le temps d'essuyer le tracé. Grosjean et la majorité des pilotes en profitent pour changer de pneus. Léger incident chez McLaren, les mécaniciens peinent à changer la roue de Hamilton, lui faisant perdre 14 secondes, et quelques places.



Abandons de Vettel et Grosjean !


Le "nouveau départ" est donné au 33è tour, et Alonso passe Grosjean pour la seconde place. Mais coup de théâtre, Vettel ralenti subitement et s'arrête quelques mètres plus tard ! Casse moteur, c'est fini pour l'allemand qui jette ses gants de rage ! Malheureusement, un incident identique touche Grosjean, qui s'arrête brutalement. Panne d'alternateur pour le français, et abandon alors qu'il figurait deuxième. Et mauvaise opération pour Massa, accroché avec Kobayashi, le japonais abandonnant et le brésilien repartant en queue de peloton.



Dernière ligne droite


Après ces nombreux rebondissements, Alonso est seul en tête, gardant une poignée d'avance sur Hamilton. Derrière, Kimi Räikkönen met la pression pour mieux figurer sur le podium. Et Belle brochette suivant ces trois hommes, les outsiders Maldonado, Di Resta et Hulkenberg pour Force India et Perez avec la Sauber. A deux tours de l'arrivée, Hamilton est harponné par Maldonado ! Grosse erreur du vénézuélien qui envoie l'anglais dans le mur ! L'espagnol Fernando Alonso remporte donc ce Grand Prix devant Räikkönen et l'inattendu Schumacher ! Et le pilote Ferrari soulève le trophée devant son public ! Magnifique !


GP d'Europe de F1 - Classement à l'arrivée :


1. Fernando Alonso (Ferrari) en 57 tours
2. Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) +6.4 s
3. Michael Schumacher (Mercedes) +12.6 s
4. Mark Webber (Red Bull-Renault) +13.6 s
5. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) +19.9 s
6. Nico Rosberg (Mercedes) +21.1 s
7. Paul di Resta (Force India-Mercedes) +22.8 s
8. Jenson Button (McLaren-Mercedes) +24.6 s
9. Sergio Pérez (Sauber-Ferrari) +27.7 s
10. Bruno Senna (Williams-Renault) +35.9 s
11. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) +37.0 s
12. Pastor Maldonado (Williams-Renault) +34.6 s*
13. Vitaly Petrov (Caterham-Renault) +75.8 s
14. Heikki Kovalainen (Caterham-Renault) +94.6 s
15. Charles Pic (Marussia-Cosworth) +96.5 s
16. Felipe Massa (Ferrari) +1 tour
17. Pedro de la Rosa (HRT-Cosworth) +1 tour
18. Narain Karthikeyan (HRT-Cosworth) +1 tour
19. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) abandon 55è tour
20. Romain Grosjean (Lotus-Renault) abandon 39è tour
21. Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) abandon 33è tour
22. Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) abandon 33è tour
23. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) abandon 26è tour


*Pénalité de 20 secondes pour Maldonado après avoir accroché Hamilton.


A tout à l'heure pour les classements au championnats de cette saison de Formule 1 !