F1 GP d’Italie 2016 : Rosberg accroche Monza à son palmarès

Voir le site Automoto

14224703 10153789329437411 4522184226490647088 n
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-09-04T13:47:05.724Z, mis à jour 2016-09-04T13:48:41.881Z

Nico Rosberg a profité d'un mauvais départ de Lewis Hamilton pour signer un sans-faute à Monza. Le voilà revenu à deux points de son coéquipier dans l'optique du titre.

Mieux parti que Lewis Hamilton, Nico Rosberg a signé sa septième victoire de la saison, sa première à Monza. Invincible durant tout le week-end, l’Anglais doit se contenter de la deuxième place pour un énième doublé de Mercedes.

Hamilton, gare au départ

Vainqueur de trois des quatre dernières éditions du GP d’Italie, Lewis Hamilton partait immense favori à sa pole position obtenue samedi. Mais le triple champion du monde, en gommes tendres, est resté scotché au départ, ce qui a profité à Nico Rosberg et les deux Ferrari de Sebastien Vettel et Kimi Räikkönen. Au terme du premier tour, l’Anglais était même sixième et, après avoir passé Ricciardo, a longtemps buté sur la Williams de Bottas, très rapide dans les lignes droites. Son coéquipier n’avait alors plus qu’à dérouler son plan : une stratégie à un seul arrêt sans accroc hormis un unique pit stop un poil long. S’il s’est offert une belle remontée, Hamilton a perdu trop de temps pour s’imposer.

Ferrari a essayé, au moins

On ne pourra guère reprocher à Ferrari de ne pas avoir essayé. Larguée tout le week-end, la Scuderia a misé sur deux passages au stand avec deux relais en super tendre et un seul en tendre pour terminer. L’agressivité aurait pu payer mais, une fois encore, les Mercedes étaient beaucoup trop fortes. A l’arrivée, Sebastian Vettel se consolera avec la troisième marche du podium à domicile, Kimi Räikkönen terminant juste derrière. Dans l’optique du championnat constructeurs, ce sont des gros points pris face à Red Bull, même si Ricciardo est parvenu à se hisser dans le top 5, devant Bottas et son moteur Mercedes normalement plus avantageux à Monza. Verstappen, Pérez, Massa et Hulkenberg complètent, dans l’ordre, le classement octroyant des points.

Rosberg à deux points d’Hamilton

Nico Rosberg s’attendait à tout sauf à ça. Mais cette deuxième victoire consécutive après la trêve lui permet de revenir à deux petites longueurs de Lewis Hamilton, très déçu de sa performance. Avec encore sept courses à disputer, le championnat est encore loin d’être décidé et il faudra peut-être attendre jusqu’au dénouement à Abou Dabi pour connaître le nom de celui qui succèdera à Lewis Hamilton. Le titre se jouera sur des détails : ce dimanche, le départ manqué a coûté très cher à l’Anglais. L’Allemand, lui, n’avait plus qu’à signer un sans-faute pour accrocher Monza à son palmarès. Rendez-vous à Singapour pour la suite.