F1 GP d’Italie 2016 : Rosberg à quasiment 4 dixièmes d’Hamilton lors des essais 3

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-09-03T10:26:01.037Z, mis à jour 2016-09-03T10:26:02.337Z

Lewis Hamilton (Mercedes) a hissé sa Mercedes tout en haut de la feuille des temps lors des essais 3 à Monza. Son avance confortable sur Rosberg le place en favori pour la pole position. Les Ferrari sont loin.

Auteur du meilleur temps lors des essais 3, Lewis Hamilton est favori pour signer la pole position à Monza.

Un signal fort

Lewis Hamilton a envoyé un signal fort à Nico Rosberg à l’occasion des essais 3 à Monza. Sans réelle concurrence en Italie, les deux pilotes Mercedes se battront pour la pole position samedi après-midi et, pour l’heure, c’est l’Anglais qui tient la corde, avec une avance plus que confortable. Avec son chrono de 1:22.008, il relègue son coéquipier à près de 4 dixièmes (+0.393s). C’est dire si l’Allemand aura fort à faire pour partir devant dimanche et signer une deuxième victoire de rang après celle obtenue à Spa.

Les Ferrari larguées

Les Ferrari s’étaient rapprochées lors des essais 2. Mais les Flèches d’Argent sont désormais plus loin que jamais. Sebastian Vettel (+0.938s) et Kimi Räikkönen (+1.141s) ne pourront, à priori, que constater les dégâts devant leur public, malgré le supposé ascendant repris sur les Red Bull. Daniel Ricciardo (+1.701s) et Max Verstappen (+1.732s) ont d’ailleurs vu les Williams de Bottas (+1.492s) et Massa (+1.639) leur passer devant. Sergio Pérez (Force India) et Esteban Gutiérrez (Haas) complètent le top 10.

Grosjean, séance écourtée

Romain Grosjean, quatorzième temps des essais 3, a dû écourter sa séance après être parti à la faute aux alentours de la douzième minute. Dommage, car la Haas semble être dans de bonnes dispositions à Monza, avec l’éventualité d’une Q3 lors des qualifications. Esteban Ocon, l’autre Français du paddock, n’a pas pu faire mieux que le dernier chrono au volant de sa Manor. Mais il ne concède que 45 millièmes à son coéquipier Pascal Wehrlein. Son apprentissage continue.

Les qualifications du Grand Prix de Monza auront lieu ce samedi à 14h.