F1 - GP de Belgique 2016 : Verstappen estime avoir été "tassé" par les deux Ferrari

Voir le site Automoto

Max Verstappen Red Bull F1
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-08-28T15:57:32.646Z, mis à jour 2016-08-28T15:59:29.871Z

Auteur d'une manoeuvre risquée au départ, entraînant ainsi l'accrochage entre Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, Max Verstappen s'est également illustré par un trop-plein d'agressivité en piste selon les pilotes Ferrari.

Qualifié en deuxième position juste derrière la Mercedes de Nico Rosberg, Max Verstappen nourrissait l'ambition de remporter le Grand Prix de Belgique ce dimanche devant des supporters néerlandais venus en nombre à Spa-Francorchamps. Le jeune prodige de Red Bull a finalement dû se contenter de la 11e place. La raison d'une telle contre-performance ? Une manœuvre insensée au départ provoquant un accrochage entre les Ferrari de Sebastien Vettel et Kimi Räikkönen et la perte d'une partie de son aileron avant dans la bataille.

Insolite : Max Verstappen en Formule 1 sur une piste de ski !


Räikkönen fustige le comportement de Verstappen

« Le départ n'a pas été génial mais j'ai plongé à l'intérieur. Je n'ai pas bloqué la roue donc j'aurais pu passer le virage facilement mais les Ferrari m'ont tassé », a analysé le Néerlandais une fois la course terminée. « Vettel sait qu'il est à l'extérieur et il se rabat vers l'intérieur où il y a deux voitures donc c'est logique (en parlant de l'accrochage) ». Une position que ne partage évidemment pas Kimi Räikkönen, lui aussi impliqué dans le grabuge du départ.


« Les batailles roue contre roue, ça ne me dérange pas. Mais quand je dois freiner en ligne droite pour l'éviter parce qu'il change de trajectoire au moment où je le fais, ce n'est pas correct », a pesté de son côté Kimi Räikkönen, parlant d'une lutte musclée avec le pensionnaire de la Red Bull n°33 pendant la course. Avant de conclure sur l'accrochage avec son équipier : « Cela aurait pu être un gros accident au premier virage. Je n'ai pas vu le ralenti mais je me suis retrouvé entre deux voitures, je ne sais pas ». Sebastian Vettel a quant à lui assuré qu'il était « impossible de voir Kimi mais aussi de voir Max (...) C'était impossible pour lui de prendre le virage donc ça allait forcément se finir en accrochage ».


Verstappen enfonce le clou

Si le champion du monde 2007 est en colère après le fougueux néerlandais, il devrait l'être encore plus après les nouvelles déclarations de ce dernier. De nouveau interrogé sur l'incident quelques minutes plus tard et sur les propos tenus par le pilote Ferrari à son encontre, Max Verstappen en a remis une couche. « Il a dit ça après ce qu'il a fait au premier virage ? C'est vraiment absurde. Mais c'est bon pour la télévision quand quelqu'un se plaint de toute façon (…) Si quelqu'un n'aime pas ma manière de faire, c'est son problème, pas le mien ».


L'heure n'est donc pas à la remise en question pour le vainqueur du Grand Prix d'Espagne cette année. Ce qui est sûr, c'est que l'arrogance – il faut bien le dire – dont fait preuve le jeune pilote Red Bull n'a pas fini de faire parler dans le paddock qui se rendra la semaine prochaine à Monza, en Italie, pour un Grand Prix qui s'annonce sulfureux.

Insolite - Crash : Max Verstappen détruit sa première F1…