Dans l'actualité récente

F1 - GP de Corée 2013 : les déclarations du vainqueur

Voir le site Automoto

F1 - Corée 2013 - Sebastian Vettel course
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-10-06T14:54:00.000Z, mis à jour 2013-10-06T15:01:08.000Z

Sebastian Vettel est parvenu à se maintenir en tête ce matin au Grand-Prix de Corée et ce, malgré deux interruptions de course, pour décrocher sa 8e victoire de l'année. A cinq courses du terme, le titre ne semble donc plus lui échapper ; d'autant plus que son dauphin Fernando Alonso ne termine que 6e. A l'arrivée, le pilote Redbull affichait forcément une certaine satisfaction.

Comme lors des deux précédentes éditions, la victoire sur ce tracé de Yeongam revient à Sebastian Vettel, candidat à sa propre succession en tête du Championnat du Monde. Pour l'Allemand, il s'agissait de s'extraire du peloton dès les premiers tours et d'ensuite contrôler.

Une course sans encombre

En prenant un bon départ ce dimanche au Grand-Prix de Corée, comme il se l'était fixé, Sebastian Vettel a réussi à se tenir à s'écart des différents incidents qui ont rythmé cette course : du pneu explosé de Sergio Perez au moteur en feu de son coéquipier Mark Webber, tous deux ayant donné lieu à l'intervention du safety-car. « Le départ est crucial, un moment toujours délicat à aborder quand vous partez en pole position, confiait le pilote Redbull. Heureusement, nous avions une bonne traction et j'ai pu m'extraire assez facilement du premier virage. Nous avons conservé la tête et nous avons pu, à partir de ce moment là, contrôler la course. » L'Allemand n'avait alors plus qu'à gérer son avance jusqu'à la ligne d'arrivée. Malaisie, Bahrein, Canada, Allemagne, Belgique, Italie, Singapour et donc Corée : le Champion du Monde comptabilise désormais huit victoires et la série n'est visiblement pas prête de s'arrêter...


Titre en ligne de mire

Rien que sur cette épreuve, Sebastian Vettel marque 17 points supplémentaires en tête du Championnat du Monde puisque son dauphin Fernando Alonso n'a pas pu faire mieux que 6e. 77 points séparent donc désormais les deux hommes... autant dire le titre (son 4e) approche maintenant à grands pas.

Japon, Inde, Abu Dhabi, Austin et Brésil : cinq courses restent encore à disputer dans le cadre du Championnat du Monde de Formule 1 ; soit 125 points à répartir. Sebastian Vettel a donc fait une bonne partie du chemin.