F1 - GP de Hongrie 2013 : Grosjean doublement pénalisé

Voir le site Automoto

Romain Grosjean (Lotus) aux qualifications du GP F1 Hongrie, le 27 juillet 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-07-29T10:39:00.000Z, mis à jour 2013-07-29T10:46:25.000Z

Passé près d'une pénalité sur la grille samedi, Romain Grosjean (Lotus) a écopé d'une sanction en course pour dépassement hors piste sur Felipe Massa (Ferrari), puis de 20 secondes post-GP pour un contact avec le Britannique Jenson Button (McLaren). Il conserve cependant sa 6ème position.

6ème, malgré deux sanctions
Troisième au départ de la course, Romain Grosjean pouvait déjà se féliciter d'être aussi bien placé, car manquant une sanction. Une pièce du fond plat, que la FIA a jugé mobile - ce qui est interdit - était en réalité cassée lors des qualifications, et aucune pénalité n'a été accordée. Petite pression pour le Français.

Bien parti, le pilote Lotus engage une belle bataille derrière Vettel (Red Bull), même après son premier arrêt aux stands, mais les choses se sont vite compliquées.


Contact avec Button
Au 12è tour Jenson Button (McLaren), alors 3ème, bloquait la Red Bull de Vettel durant plusieurs tours, laissant également s'approcher Grosjean et Alonso (Ferrari). L'Allemand trouvait l'ouverture au 24è tour.


Profitant du dépassement, Romain Grosjean tentait également sa chance quelques mètres plus tard avant la chicane des virages 6 et 7, mais poussait alors l'Anglais vers l'extérieur, à la limite de l'herbe, et causera un accrochage. Les deux pilotes devront passer par les stands pour vérifier les dommages causés.


Dépassement sur Massa
Après son arrêt aux stands, Grosjean repart en 7ème position, derrière Felipe Massa (Ferrari). Au 29è tour, le Brésilien fait une petite erreur au virage 4 et laisse l'opportunité au Français, qui le double, mais en mettant sa Lotus hors piste.


Quatre tours plus tard, la direction de course annonce une enquête sur ce dépassement. Au 37è tour, la sanction tombe, Grosjean écope d'un passage obligé aux stands, lui faisant perdre une vingtaine de secondes.


Verdict du contact
La direction de course annonçait une enquête sur la touchette avec Button lors de la course, mais, elle ne donnera l'issue qu'après coup, avec 20 secondes de pénalité, l'équivalent d'un passage aux stands. heureusement pour Romain Grosjean, il conserve sa sixième place au classement, pour seulement 1,6 seconde... devant Button.