F1 - GP de Hongrie 2015 : Hamilton domine les essais libres 1

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-24T09:53:08.522Z, mis à jour 2015-07-24T12:49:07.748Z

Comme à son habitude, Lewis Hamilton (Mercedes) a dominé les premiers essais du Grand Prix de F1 de Hongrie marqués par l'accident de Sergio Perez (Force India), heureusement sans gravité.

C'est une habitude que Mercedes ne compte changer. Ultra-dominatrice depuis le début de la saison, l'écurie teutonne a encore frappé ce vendredi 24 juillet lors des essais libres 1 du Grand Prix de Hongrie, dixième manche de la saison 2015 de Formule 1. Une session qui a vu Lewis Hamilton signer le meilleur temps mais qui s'est déroulé dans un contexte particulier où de nombreux hommages ont été rendus à Jules Bianchi, décédé le 17 juillet dernier, neuf mois après son terrible accident lors du Grand Prix du Japon 2014. 

Hamilton comme à la parade

Fort de quatre succès sur le Hungaroring depuis le début de sa carrière en F1 en 2007, Lewis Hamilton est sans aucun doute l'homme fort de ce week-end à Budapest. Le champion du monde en titre l'a prouvé en réalisant sans forcer le meilleur chrono en 1,25.141. Son coéquipier et rival pour le titre Nico Rosberg, qui souffre de problèmes de sensibilité avec les freins depuis le début de la saison, a quant à lui placé sa Flèche d'Argent en 2e position, à seulement un petit dixième de son partenaire britannique. 

Ferrari devant Red Bull et Williams

Attendu au tournant après trois courses compliquées, Ferrari a semble-t-il remis la machine en marche, même si la séance n'a pas été parfaite. Auteur du 3e temps, Kimi Räikkönen, dont son avenir en F1 se joue peut-être en Hongrie, a malheureusement subi un décrochage de son aileron avant puis a roulé dessus, ce qui lui a occasionné une crevaison. Sebastian Vettel, seulement 6e, n'a pas trouvé le bon équilibre sur sa monture en cette première séance d'essais et s'est également plaint d'une perte de puissance à une demi-heure de la fin de la session. Comme attendu, les Red Bull sont bien présentes (Daniel Ricciardo 4e et Daniil Kvyat 5e) alors que les Williams ont déçu (Valtteri Bottas 9e et Felipe Massa 14e).

Accident spectaculaire pour Perez

Mais si la séance a été plutôt calme dans l'ensemble, elle a tout même été le cadre d'un accident spectaculaire de Sergio Perez au volant de sa Force India. Victime d'une rupture de suspension, le pilote mexicain est sorti avant d'aller taper un mur puis rebondir et partir en tonneau en fin de course. Fort heureusement, l'ancien pilote de Sauber et McLaren s'en est sorti indemne, l'arceau de sécurité présent sur sa machine ayant bien rempli son rôle


De quoi rappeler une nouvelle fois que le risque zéro n'existe pas dans les sports mécaniques...