F1 - GP de Hongrie 2015 : Les pilotes rendent hommage à Jules Bianchi

Voir le site Automoto

Fernando Alonso (McLaren-Honda)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-24T08:49:55.403Z, mis à jour 2015-07-24T08:59:56.730Z

Alors que les hommages ne cessent de se multiplier depuis le décès de Jules Bianchi, les pilotes de F1 ont de nouveau adressé des messages touchants à l'encontre du Niçois lors du GP de Hongrie.

On ne le répètera jamais assez mais les sports mécaniques ne sont pas une science exacte et le risque zéro n'existe pas. Malheureusement, le décès de Jules Bianchi le 17 juillet dernier, à seulement 25 ans, nous l'a rappelé et c'est avec le cœur lourd que les autres pilotes entament ce vendredi 24 juillet le Grand Prix de Hongrie. Et comme attendu, les hommages envers le pilote niçois se sont multipliés. 

Les pilotes n'oublient pas Jules

Souvenez-vous : octobre 2014, Grand Prix de Russie. Moins d'une semaine après le dramatique accident de Jules Bianchi, le monde de la F1, et plus largement des sports mécaniques, avait adressé des messages de soutien au Niçois, alors entre la vie et la mort. Les logos « Forza Jules » ou « Tous avec Jules » étaient présents sur les casques de nombreux pilotes qui n'ont eu de cesse de multiplier les geste d'affection. Ce vendredi 24 juillet, moins d'une semaine après le décès du pilote français, les hommages se sont de nouveau multipliés où de nombreux messages figurent sur les casques et les voitures en ce week-end estival. 


Bianchi, un hommage unanime

Pour rappel, Jules Bianchi a été gravement accidenté le 5 octobre 2014, lors du Grand Prix de Formule 1 du Japon. Victime d'une terrible sortie de piste sous la pluie sur le tracé de Suzuka où il a percuté une grue déplaçant une autre monoplace, le Niçois a souffert d'un grave traumatisme crânien et s'est éteint le 17 juillet 2015 au CHU de Nice, après être resté neuf mois dans le coma. De nombreux pilotes sont venus lui rendre hommage lors de ses obsèques le 21 juillet dernier et il est certain que tous ses pairs, ses proches et les nombreux passionnés que nous sommes auront toujours l'homme et le champion qui portait le numéro 17 dans le cœur.

Vidéo Hommage : Jules Bianchi, un Français chez Ferrari (2011)