F1 – GP de Hongrie 2016 : Le Halo a été présenté et a convaincu les pilotes

Voir le site Automoto

Red Bull teste le Halo à Silverstone
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-07-23T16:45:09.835Z, mis à jour 2016-07-23T16:46:55.379Z

Après les deux premières séances d’essais libres du Grand Prix de Hongrie, la FIA a réuni l’ensemble des pilotes pour débattre sur le Halo, le système de protection des cockpits.

Lors de cette réunion, la plus haute instance du sport automobile a même convaincu les pilotes les plus sceptiques.


La FIA veut à tout prix rendre obligatoire l’utilisation du Halo dès la saison 2017, et elle pourrait même prendre sa décision définitive dès la semaine prochaine. 

Pour avoir l’accord unanime des principaux acteurs de ce sport, Charlie Whiting, directeur de course, et un comité affecté à la sécurité a longuement insisté sur les bienfaits de cet artifice développé et testé à plusieurs reprises par la Scuderia Ferrari.

Sainz a été bouleversé

Certains pilotes, perplexes vis-à-vis de cette solution, ont visiblement changé d’avis. Comme, par exemple, Carlos Sainz.


 "Le diaporama et les images qu’ils nous ont montrés étaient bouleversants. On a pu voir que ce système aurait sauvé énormément de vies s’il avait été utilisé dans le passé", a confié le pilote Toro Rosso.

Red Bull, principal obstacle ?

A la fin du mois de juillet, des directeurs de course, des dirigeants de la FOM –le groupe en charge de la promotion de la F1-, la Fédération Internationale de l’Automobile et l’ensemble des écuries vont se réunir pour voter un nouveau changement important pour la sécurité des pilotes. 

Pour que ce changement soit adopté, il devra être décidé à l’unanimité. Mais Red Bull, qui souhaite imposer son aeroscreen, pourrait encore s’y opposer.