Dans l'actualité récente

F1 - GP de Malaisie : Victoire de Fernando Alonso sur Ferrari

Voir le site Automoto

F1 2012 Ferrari Alonso GP Malaisie
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-03-25T11:00:00.000Z, mis à jour 2012-03-25T11:08:56.000Z

Au volant d'une monoplace Ferrari qui n'a pas rempli ses objectifs, l'espagnol Alonso a hissé haut les couleurs de la Scuderia, dans une course marquée par la pluie, devant un exceptionnel Pérez.

Fernando Alonso remporte le Grand Prix de Malaisie devant Sergio Pérez, et Lewis Hamilton.


Pas de Red Bull, pas de McLaren. Non, les deux hommes de tête en cette fin de Grand Prix de Malaisie furent bien Fernando Alonso, sorti miraculeusement en tête après une session de changement de pneus et l'arrêt de course de 45 minutes suite à un orage, et Sergio Pérez, sur la modeste Sauber C31 au même moteur Ferrari. Plus rapide, le mexicain a joué le retour en force sur Alonso, avant un arrêt au stand, et finalement une erreur dans un virage à 4 tours de la fin, laissant l'espagnol s'imposer tranquillement avec 3 secondes d'avance. Un magnifique podium, improbable, complété par l'anglais Lewis Hamilton.

Hormis Grosjean, dont nous avons déjà détaillé les évènements, le gouffre a attiré Felipe Massa, coéquipier d'Alonso chez Ferrari, finissant 15è seulement et perdant de plus en plus de légitimité en tant que pilote titulaire. Vainqueur en Australie, Jenson Button a perdu tout espoir de points après avoir accroché une HRT dans une manoeuvre trop optimiste. Déception aussi pour Vettel, 4ème dans les derniers tours et crevant après qu'un pilote retardataire HRT lui ait touché le pneu, l'allemand fini 11è, hors des points.

Ca y est, un français a marqué des points cette saison. Avide de revanche après que la 10ème place lui ait filé entre les doigts ddans les derniers mettre au GP d'Australie, Jean-Eric Vergne fut le seul pilote en pneus intermédiaire avant la suspension de course et est remonté de sa 18ème place de départ, pour finalement terminer 8ème et empocher 4 précieux points dans sa besace.

1. Fernando Alonso (Ferrari) en 56 tours
2. Sergio Pérez (Sauber-Ferrari) +2.2 s
3. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) +14.5 s
4. Mark Webber (Red Bull-Renault) +17.6 s
5. Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) +29.4 s
6. Bruno Senna (Williams-Renault) +37.6 s
7. Paul di Resta (Force India-Mercedes) +44.4 s
8. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) +46.9 s
9. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) +47.8 s
10. Michael Schumacher (Mercedes) +49.9 s
11. Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) +75.5 s
12. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) +76.8
13. Nico Rosberg (Mercedes) +78.5 s
14. Jenson Button (McLaren-Mercedes) +79.7 s
15. Felipe Massa (Ferrari) +97.3 s
16. Vitaly Petrov (Caterham-Renault) +1 tour
17. Timo Glock (Marussia-Cosworth) +1 tour
18. Heikki Kovalainen (Caterham-Renault) +1 tour
19. Pastor Maldonado (Williams-Renault) +2 tours
20. Charles Pic (Marussia-Cosworth) +2 tours
21. Narain Karthikeyan (HRT-Cosworth) +2 tours
22. Pedro de la Rosa (HRT-Cosworth) +2 tours
23. Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) abandon 46è tour
24. Romain Grosjean (Lotus-Renault) abandon 4è tour