Dans l'actualité récente

F1 - GP de Monaco 2014 : les enjeux de la course

Voir le site Automoto

F1 2014 - GP de Monaco - Lewis Hamilton
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-05-25T09:19:00.000Z, mis à jour 2014-05-25T09:32:51.000Z

Le coup d'envoi du Grand-Prix de Monaco, 6e épreuve du Championnat du monde de Formule 1, sera donné ce dimanche à 14h : une course incontournable du calendrier avec sa piste très étroite où il est difficile de dépasser ; ce pourquoi il vaut mieux s'élancer du devant de la grille. Avantage donc au poleman Nico Rosberg même si son coéquipier Lewis Hamilton, actuel leader au classement pilotes, entend bien lui rendre la monnaie de sa pièce suite à leur différend des qualifications.

Cette année, le Grand-Prix de Monaco devrait être le théâtre d'un affrontement entre l'auteur de la pole position Nico Rosberg et son coéquipier Lewis Hamilton, actuel leader au Championnat du Monde de Formule 1 : les deux pilotes Mercedes, entre qui la tension est montée d'un cran en qualifications, se partageront la première ligne ce dimanche.

Duel en interne chez Mercedes
Le Championnat du Monde de Formule 1 fait escale à Monaco ce dimanche, pour y disputer sa 6e épreuve de l'année. Sur le papier, Nico Rosberg possède un léger avantage : l'Allemand s'élance de la pole position sur un tracé qu'il connait bien : il vit en principauté et il s'y est imposé l'an dernier. Mais Lewis Hamilton n'a toujours pas digéré la séance qualificative d'hier. Le Britannique était sur le point d'améliorer lorsque des drapeaux jaunes ont été agités en raison du freinage raté de son coéquipier au Massenet. Rosberg s'est défendu de l'avoir fait exprès et l'investigation dont il a fait l'objet, sera d'ailleurs classée sans suite. L'ambiance promet d'être d'autant plus électrique au départ que trois points à peine séparent les deux pilotes au Championnat ; Lewis Hamilton ayant pris le commandement lors de la dernière manche en Espagne. On pourrait donc bien avoir de nouveau un changement de leader à la fin de ce Grand-Prix, si d'aventure Rosberg remportait la course (une des trois premières places décrochée devant son coéquipier le ramènerait à égalité mais son adversaire conserverait l'avantage au bénéfice du nombre de victoires)

Ericsson pénalisé pour sa manœuvre sur Felipe Massa
Marcus Ericsson partira quant à lui de la pitlane ; la direction de course ayant en effet décidé de le sanctionner suite à son accrochage avec le Brésilien en Q1 (ce dernier était tout de même parvenu à se hisser en Q2) Côté Français, Jean-Eric Vergne sera à surveiller et pour cause, il est le tricolore le mieux placé sur la grille. 7e des qualifications, il s'était classé 8e du dernier Grand-Prix de Monaco. Nos autres représentants Romain Grosjean

Départ de ce Grand-Prix de Monaco, édition 2014, ce dimanche à 14h.