F1 - GP de Monaco : un sans faute pour Rosberg

Voir le site Automoto

rosberg monaco course
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-05-26T15:44:00.000Z, mis à jour 2013-05-26T16:08:46.000Z

Nico Rosberg a remporté ce dimanche le grand prix de Monaco, 6e épreuve du championnat du monde de Formule 1 : un sans faute pour le pilote Allemand, qui s'était montré le plus rapide en essais. Grâce à cette victoire, acquise devant les deux Red Bull de Sebastian Vettel et Mark Webber, Rosberg devient le premier pilote à s'imposer sur le même tracé que son père.

Nico Rosberg brille à Monaco trente ans après son père.

Une victoire particulière

Nico Rosberg, annoncé comme le grand favori de cette épreuve, a su déjouer les pièges de la principauté, en allant s'imposer sur ce tracé où tout pilote rêve d'inscrire son nom au palmarès des vainqueurs. Comme aux essais, le pilote Mercedes a dominé la course de bout en bout. Sebastian Vettel et Mark Webber, relégués à près de trois secondes, ne seront jamais en mesure de revenir sur lui. Nico Rosberg, décroche donc la seconde victoire de sa carrière, après celle remportée en Chine l'année passée: un succès à la saveur particulière, sachant que son père s'était illustré trente ans plus tôt sur ce même tracé.


Ferrari et Lotus-Renault à la peine

Si les Red Bull ont profité des premiers arrêts aux stands pour doubler la Mercedes de Lewis Hamilton, les Ferrari et les Lotus-Renault ont connu, elles, plus de difficultés en piste. Felipe Massa commet la même erreur qu'aux essais : il perd le contrôle de sa monoplace au virage Ste Dévote et finit sa course dans les pneus. Drapeau jaune, la voiture de sécurité fait son entrée. Le Brésilien de la Scuderia doit abandonner. Son coéquipier Fernando Alonso, 3e au championnat du monde, a perdu quelques places places en course : l'Espagnol devra se contenter d'une 7e place derrière Adrian Sutil et Jenson Button. Ce dimanche a également été compliqué pour les Lotus-Renault. Romain Grosjean, longtemps 14e, s'est raté à la sortie du tunnel, embarquant sur son passage Daniele Ricciardo ; lequel l'avait d'ailleurs gêné en qualifications. Quelques tours avant le drapeau à damier, Kimi Räikkonen, repasse par les stands suite à un léger contact avec Sergio Perez. Le Finlandais terminera 10e.


L'interruption de course

Au 45e tour, un violent accident se produit entre Max Chilton et Pastor Maldonado au niveau du virage du tabac. Le choc est tel que le mur de pneus se retrouve déplacé en pleine piste. La commission décide alors d'interrompre la course. Un nouveau départ sera donné 20 minutes plus tard ; la grille étant établie à partir des places que les pilotes occupaient avant l'interruption. Rosberg, qui connait un parfait envol, conservera sa position. Jean-Eric Vergne, seul Français à l'arrivée termine 8e. Au championnat du monde, Vettel possède désormais 21 points d'avance sur Räikkonen, 29 sur Alonso.

La prochaine épreuve aura lieu au Canada dans deux semaines.

Résultats du GP Monaco 2013
1 Nico Rosberg (Mercedes) en 78 tours
2 Sebastian Vettel (Red Bull Racing) + 3.8 s
3 Mark Webber (Red Bull Racing) + 6.3 s
4 Lewis Hamilton (Mercedes) + 13.8 s
5 Adrian Sutil (Force India-Mercedes) + 21.4 s
6 Jenson Button (McLaren Mercedes) + 23.1 s
7 Fernando Alonso (Ferrari) + 26.7 s
8 Jean-Eric Vergne (Toro Rosso Ferrari) + 27.2 s
9 Paul Di Resta (Force India- Mercedes) + 27.6 s
10 Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) + 36.5 s
11 Nico Hulkenberg (Sauber-Ferrari) + 42.5 s
12 Valtteri Bottas (Williams-Renault) + 42.6 s
13 Esteban Gutierrez (Sauber-Ferrari) + 43.2 s
14 Max Chilton (Marussia Cosworth) + 49.8 s
15 Guido Van Der Garde (Caterham-Renault) + 62.5 s
16 Sergio Perez (McLaren-Mercedes) + 6 tours
17 Romain Grosjean (Lotus-Renault) + 15 tours
18 Daniele Ricciardo (Toro Rosso Ferrari) + 17 tours
19 Jules Bianchi (Marussia Cosworth) + 20 tours
20 Pastor Maldonado (Williams-Renault) + 34 tours
21 Felipe Massa (Ferrari) + 50 tours
22 Charles Pic (Caterham-Renault) + 71 tours