F1 - GP de Monaco : un week-end à oublier pour Grosjean

Voir le site Automoto

grosjean monaco course
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-05-26T19:45:00.000Z, mis à jour 2013-05-26T19:53:56.000Z

Le Français du team Lotus-Renault a vécu un week-end compliqué à Monaco. Seulement 13e en qualifications, Romain Grosjean s'est ensuite accroché en course avec Daniele Ricciardo. Le tricolore a dû abandonner à 13 tours de la fin.

Romain Grosjean a été contraint à l'abandon, 13 tours avant le drapeau à damier.

Des essais compliqués

Ce week-end monégasque avait pourtant bien débuté pour Romain Grosjean, auteur du 3e temps aux essais libres 1, juste derrière Fernando Alonso et Nico Rosberg. Mais deux sorties de piste aux autres séances, virage Ste Dévote, sont venues compromettre ses qualifications. Le tricolore parvient néanmoins à prendre la piste, à tout juste 5 min de la fin, pour signer un chrono lui permettant d'accéder à la Q2. Mais le pilote Lotus-Renault se retrouve englué dans le trafic, entre autres derrière Daniele Ricciardo. Grosjean doit se contenter d'une 13e place sur la grille.


Son accrochage en course

Romain Grosjean perd une place au départ mais, sur ce circuit où il est difficile de dépasser, le pilote français ne parvient pas à remonter le classement. Au 62e tour, il s'accroche avec Daniele Ricciardo à la sortie du tunnel. Il repasse par les stands mais doit abandonner quelques tours plus tard. « Il n'y a pas grand-chose à dire, a-t-il déclaré. Je commençais à devenir beaucoup plus rapide. J'ai fait 61 tours derrière lui. Je pense qu'il a freiné très tôt et que je me suis fait avoir par ça. Lui dit qu'il a fermé la porte... Moi, je pense qu'il a freiné trop tôt. »

Romain Grosjean a été pénalisé de 10 places au départ du prochain grand prix qui se tiendra au Canada.