F1 - GP de Monaco : Webber, "C'est le jour de Michael"

Voir le site Automoto

F1 GP Australie 2012
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2012-05-26T14:48:00.000Z, mis à jour 2012-05-27T12:33:39.000Z

Webber a tenu à congratuler Michael Schumacher pour sa performance. De son côté, l'Allemand croit en ses chances. Button, lui, doit espérer.

Mark Webber a beau partir en pole, dimanche, il a tenu à souligner la performance de Michael Schumacher, meilleur chrono en qualification mais pénalisé de 5 places.




« C’est le jour de Michael. Un excellent tour de sa part. C’était une session très serrée et beaucoup de pilotes différents sont arrivés au bout de la qualification avec des situations différentes vis-à-vis des pneus (…). Mon premier tour en Q3 ne fut pas mauvais et j’ai pensé que j’aurais pu avoir la pole. C’était un bon chrono et j’en suis content. C’est une très bonne position pour démarrer demain. Nous avons une bonne voiture. Les mecs ont fait du bon boulot et je suis très, très heureux. » souligne Webber, qui émet néanmoins quelques réserves sur pneus les plus tendres (les option).




Avec cette pole position signée dans les faits, Schumacher pense qu’il peut aller chercher la victoire. « Premièrement, je suis ravi et excité d’avoir réalisé une pole ici à Monaco (…). J’ai dit en conférence de presse que je signerais la pole, partirais sixième et gagnerais la course et c’est précisément ce que je vais aller chercher. C’est ce que j’ai en tête et le passé ne compte pas. » explique le pilote allemand, convaincu de ses chances. « Je dois dire un grand merci à mon team, particulièrement à ceux qui travaillent avec moi, nous avons eu une session spéciale en début de semaine et elle nous a rapprochés davantage.




Éliminé en Q2, Button n’a plus qu’à espérer des conditions particulières pour faire un résultat, « Monaco n’est qu’une question de qualification – c’est comme ça – et je n’avais pas le rythme cette après-midi. La voiture avait l’air bien ce matin et nous nous sentions forts, mais nous n’avons pas pu réitérer les performances quand cela comptait. C’est étrange, parce qu’à certains moments du week-end, encore ce matin en essai 3, j’étais très content de la voiture. J’espère que notre rythme sera meilleur en course mais c’est très difficile de dépasser ici. Les pilotes autour de moi seront sur la même stratégie, ça sera donc rude mais je ferai de mon mieux. »


Ces déclarations nous promettent un dimanche très animé et qui s’annonce des plus disputés.




1. Michael Schumacher (Mercedes) 1:14.301 (- 5 places)

2. Mark Webber (Red Bull-Renault) +00.080

3. Nico Rosberg (Mercedes) +00.147

4. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) +00.282

5. Romain Grosjean (Lotus-Renault) +00.338

6. Fernando Alonso (Ferrari) +00.647

7. Felipe Massa (Ferrari) +00.748

8. Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) +00.898

9. Pastor Maldonado (Williams-Renault) +00.944 (- 10 place)

10. Sebastian Vettel (Red Bull-Renault)

11. Nico Hülkenberg (Force India-Mercedes) +01.120

12. Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) +01.207

13. Jenson Button (McLaren-Mercedes) +01.235

14. Bruno Senna (Williams-Renault) +01.408

15. Paul di Resta (Force India-Mercedes) +01.417

16. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) +01.577

17. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) +02.584

18. Heikki Kovalainen (Caterham-Renault) +02.237

19. Vitaly Petrov (Caterham-Renault) +03.103

20. Timo Glock (Marussia-Cosworth) +03.646

21. Pedro de la Rosa (HRT-Cosworth) +03.795

22. Charles Pic (Marussia-Cosworth) +04.175

23. Narain Karthikeyan (HRT-Cosworth) +05.009

24. Sergio Pérez (Sauber-Ferrari)